Ligue 1: Quatre matchs programmés le 5 mai, les Bastiais très en colère

FOOTBALL La journée avait été sanctuarisée l’année dernière, pour commémorer le drame de Furiani

J.S.-M.

— 

Le ballon officiel de Ligue 1.
Le ballon officiel de Ligue 1. — M. Allili / SIPA

La LFP aurait-elle déjà oublié sa promesse ? Un an après s’être engagée à sanctuariser la journée du 5 mai pour commémorer le drame de Furiani, la Ligue du football professionnel a décidé de programmer quatre matchs le 5 mai prochain, dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1.

Comment la LFP se justifie-t-elle ? Elle assure, en coulisses, qu’elle ne s’est engagée, l’an dernier, à ne sanctuariser que les « samedis 5 mai »… Et cette année, le 5 mai tombe un dimanche.

Printant très énervé

Le collectif du 5 mai 1992 « regrette » cette décision, évoquant un possible titre ce jour-là : « Une équipe va faire la fête alors que le 5 mai est marqué par la tragédie de Furiani. »

Ghislain Printant, ancien entraîneur de Bastia et désormais adjoint de Jean-Louis Gasset à Saint-Etienne s’est aussi énervé : « On a déplacé des matches toute la saison et on ne peut pas programmer une journée entière le vendredi et le samedi. Une fois de plus notre instance, la LFP, passe à côté d’un formidable acte. »