Nice: «J'utilise mes capacités à rester longtemps sous l'eau pour raconter des histoires»

INTERVIEW L'apnéiste Julie Gautier a plongé dans la piscine la plus profonde du monde pour le clip de la chanteuse Zazie

Propos recueillis par Mathilde Frenois

— 

L’apnéiste niçoise a tourné dans la piscine la plus profonde du monde.
L’apnéiste niçoise a tourné dans la piscine la plus profonde du monde. — J. Ballard

D’habitude, le monde de Julie Gautier, c’est celui du silence. Le calme de l’eau, où elle peut passer plusieurs minutes sans retourner à la surface, et sans rencontrer le vacarme à l’air libre. Mais l’apnéiste niçoise vient de faire une plongée dans l’univers de la musique. Julie Gautier a en effet réalisé le clip « Nos âmes sont », titre issu de l’album « Essenciel » de la chanteuse Zazie. Un clip tourné dans la piscine la plus profonde du monde. Avant, la Niçoise avait écrit celui de « Runnin », de Naughty Boy et Beyonce, avec son compagnon à la vie et sous l’eau, Guillaume Nery.

Comment s’est passé le tournage ?

La piscine la plus profonde du monde se trouve en Italie, au-dessus de Venise, à Montegrotto Terme. Là-bas, le tournage s’est déroulé sur deux jours. La première journée, on a fait la partie terrestre, avec les plans de Zazie qui chante, et ceux aériens dans le hamac. Le lendemain, c’était toute la partie en piscine. On a fait douze heures de tournage non-stop. Mais avant, il a fallu faire la préparation de la piscine pour la transformer en chambre noire et mettre en place une plate-forme à fleur d’eau, sur laquelle Zazie chante.

Est-ce important pour le monde de l’apnée de sortir de la sphère sportive et d’investir d’autres univers, comme celui de l’industrie musicale ?

J’ai toujours aimé mélanger tous les univers. C’est ce qui me porte maintenant. J’ai arrêté la compétition car je n’y trouvais pas mon compte. Et aujourd’hui, je me retrouve à travers la création dans l’eau. J’utilise mes capacités à rester longtemps sous l’eau pour raconter des histoires. Transmettre des émotions, c’est un beau format de l’humain. J’adore ce genre de projet. J’ai tout de suite accepté parce que la musique de Zazie me touche.

Avez-vous d’autres projets en préparation ?

Je suis en train de travailler sur un duo dansé avec Sylvie Guillem, étoile de l’opéra de Paris. Elle a eu envie de danser sous l’eau. On travaille ensemble pour partager nos univers : moi avec le mouvement, elle avec ses capacités extraordinaires de danse. Notre création sera dédiée à la protection des océans.