Nice: La vidéo énigmatique de Guillaume Néry est un coup de com pour la protection des océans

SOUS L'EAU Le bruit entendu «est en réalité un SOS envoyé par l’océan»

Mathilde Frénois

— 

Le champion français d'apnée Guillaume Néry lors d'un entraînement en Méditerranée, le 18 juillet 2015 près de Nice
Le champion français d'apnée Guillaume Néry lors d'un entraînement en Méditerranée, le 18 juillet 2015 près de Nice — Boris Horvat AFP

Guillaume Néry avait lancé une bouteille à la mer mercredi. Dans un tweet accompagné d’une vidéo, l’apnéiste niçois questionnait les internautes. « Étrange son entendu hier après-midi lors d’une plongée. Jamais entendu ça. Une idée de ce que ça pourrait être ? » Cette question était en réalité un coup de com pour la protection de la planète.

Le cri que l’on entend sur la vidéo n’est pas un « chant de narval » ou celui d’une « sirène » comme l’ont supposé certains internautes. Mais le bruit est « en réalité un SOS envoyé par l’océan », dévoile Guillaume Néry. « Nous avons créé un cri de détresse composé de 30 sons d’animaux agonisants », précise l’association Sea Shepherd à l’origine de cette opération.

« Il est temps d’écouter la détresse de l’océan »

« Nous avons conçu une balise pour diffuser ce son sous l’eau. Nous avons plongé cette balise près des côtes françaises pour que ce son soit enfin entendu par l’homme, détaille l’organisation. Il est grand temps d’écouter la détresse de l’océan ou l’océan se videra de tout poisson d’ici 2048. »

Sea Shepherd et Guillaume Néry entendent ainsi lutter contre la surpêche et changer les habitudes alimentaires.