Portugal: Ronaldo de retour «dans deux semaines» (et pas inquiet de voir la Seleção piétiner)

FOOTBALL Le capitaine portugais s'est blessé lundi lors du nouveau match nul de son équipe en qualifications pour l'Euro 2020

N.C.

— 

Ronaldo et le Portugal ont buté sur la Serbie en qualification à l'Euro 2020, le 25 mars 2019.
Ronaldo et le Portugal ont buté sur la Serbie en qualification à l'Euro 2020, le 25 mars 2019. — Armando Franca/AP/SIPA

Ce n’est que la deuxième journée, mais ça fait un peu désordre. Après deux matchs de qualifications à l'Euro 2020, le Portugal n’est que troisième du groupe B, derrière l’Ukraine… et le Luxembourg. Alors qu’il commençait par deux rencontres à domicile, le tenant du titre a été tenu en échec par les Ukrainiens vendredi (0-0) puis par les Serbes lundi (1-1).

Pour ce dernier match, la Seleção a tout de même quelques excuses. Deux, en fait. Un penalty lui a été accordé puis retiré, après une main dans la surface à 20 minutes de la fin. « Cela a clairement conditionné le résultat, a pesté le sélectionneur Fernando Santos. J’ai discuté avec l’arbitre dans son local après la rencontre, il y avait penalty. »

Et il a fallu faire sans Ronaldo, sorti sur blessure à la demi-heure de jeu. Rien de trop grave toutefois, a fait savoir le quintuple Ballon d'or. « Il faut voir dans 24 à 48 heures, je ne suis pas inquiet, a déclaré le capitaine portugais. Ce sont des choses qui arrivent. Je connais mon corps et dans deux semaines je serai prêt à rejouer. » Ça tombe bien, ce délai tombe pile poil pour le quart de finale aller de la Ligue des champions de la Juventus face à l’Ajax, le 10 avril.

Plus globalement, Ronaldo s’est voulu rassurant sur le niveau de la sélection. « L’équipe a tout fait pour gagner. Nous avons dominé, nous avons créé des occasions mais quand le ballon ne veut pas rentrer, il n’y a rien à faire. Avec l’Ukraine c’était déjà comme ça. Je repars avec le sentiment que la sélection a bien fait les choses et que tout reste ouvert pour la qualification. » Il ne va plus falloir perdre trop de points en route quand même.