Guingamp: Étienne Didot raccrochera les crampons en fin de saison

FOOTBALL De Rennes à Guingamp en passant par Toulouse, le milieu breton a fait partout l'unanimité

Manuel Pavard

— 

Étienne Didot, ici avec Guingamp contre Monaco en 2017, est aujourd'hui le deuxième joueur en exercice le plus capé de L1.
Étienne Didot, ici avec Guingamp contre Monaco en 2017, est aujourd'hui le deuxième joueur en exercice le plus capé de L1. — F. Tanneau / AFP
  • Etienne Didot a annoncé qu'il arrêterait sa carrière à la fin de la saison.
  • A 35 ans, le milieu de Guingamp compte aujourd'hui plus de 450 matchs de L1 au compteur en 18 saisons.
  • Il tentera ce samedi contre Strasbourg d'accrocher un premier trophée à son palmarès avec la Coupe de la Ligue.

Il aura réussi l’exploit peu commun de mettre d’accord les supporters rennais et guingampais, devenant un joueur emblématique des deux clubs bretons rivaux. À 35 ans, Étienne Didot a annoncé ce week-end qu’il mettrait un terme à sa carrière à l’issue de cette saison 2018-2019.

« Après 18 saisons magnifiques passées au plus haut niveau, viendra le moment de vivre de nouvelles aventures », a notamment déclaré le milieu de l’En Avant Guingamp sur son compte Twitter, avant de rassurer les supporters costarmoricains : « Jusqu'à la dernière seconde du championnat, je me donnerai à 300% pour obtenir le maintien et finir en beauté ».

Une carrière en rouge et noir

Natif de Paimpol (Côtes-d’Armor), Étienne Didot a débuté sa carrière professionnelle en janvier 2002 au Stade Rennais, son club formateur. Déjà un maillot rouge et noir... Il était très vite devenu l’un des chouchous du Stade de la route de Lorient (aujourd'hui Roazhon Park), autant pour son volume de jeu et sa grinta que pour ses origines bretonnes.

Parti ensuite à Toulouse où il évoluera durant huit saisons, il avait choisi de retrouver son département natal en 2016, en s’engageant avec Guingamp. Sous les ordres d'Antoine Kombouaré puis de Jocelyn Gourvennec, le milieu breton s'est encore une fois imposé comme une plaque tournante dans l'entrejeu. Cette saison, il a ainsi déjà pris part à 23 journées de championnat, dont 18 comme titulaire.

Objectif Coupe de la Ligue

Deuxième joueur en activité le plus capé du championnat (derrière Florent Balmont) avec 452 matchs de Ligue 1, Étienne Didot aura laissé partout la même image. Celle d'un vrai joueur de club à l'état d'esprit irréprochable, mais aussi d'un excellent footballeur, peut-être un peu sous-coté : un milieu de terrain complet, très bon défensivement et souvent décisif, alliant une combativité, une maîtrise technique et une intelligence de jeu au-dessus de la moyenne.

Mais avant d'évoquer sa carrière au passé, Étienne Didot aura, outre le maintien, un dernier défi à relever sous le maillot guingampais : soulever la Coupe de la Ligue face à Strasbourg ce samedi, en finale, au stade Pierre-Mauroy de Lille. L'occasion rêvée de décrocher enfin son premier trophée. Et une superbe façon de boucler la boucle.