«Il est décisif tous les trois jours»… Avant Manchester, Kylian Mbappé est en train de tout casser

FOOTBALL En l’absence de Cavani et Neymar, le jeune français assume ses responsabilités

Antoine Huot

— 

Contre Caen, samedi, Mbappé a inscrit un doublé.
Contre Caen, samedi, Mbappé a inscrit un doublé. — Charly Triballeau / AFP
  • Le PSG reçoit Manchester United mercredi en huitième de finale retour de Ligue des champions.
  • Paris pourra compter sur Mbappé, qui est dans la forme de sa vie.
  • L’ancien Monégasque a encore marqué un doublé contre Caen, samedi.

Caen, Nîmes, Montpellier, Manchester United, Saint-Etienne… La liste des victimes est longue et s’allonge au fur et à mesure que les semaines passent. Pourtant, tout ce beau monde était prévenu que le serial killer rôdait dans le coin. En vain. Une erreur, une mésentente, un espace laissé libre et c’est trop tard. Kylian Mbappé n’a pas le temps de s’apitoyer sur le sort de ses proies. Et, dernièrement, il saute sur tout ce qui bouge. Deux doublés en deux matchs, sept buts inscrits en quinze jours… Meilleur buteur de Ligue 1 avec 24 unités au compteur, l’attaquant parisien a plus marqué en championnat que cinq clubs depuis le début de la saison. Alors que se profile le huitième de finale retour de Ligue des champions face à MU, mercredi, Mbappé tient la forme de sa vie, et en vient même à suivre les stats de mutant de Messi.

Au-delà des chiffres, l’ancien monégasque a su évoluer, notamment depuis les blessures de Neymar et Edinson Cavani. Les déboulés incessants sur le côté droit de l’attaque du PSG ont laissé place à une position beaucoup plus axiale. « C’est un attaquant destiné à finir nos attaques. Il est un joueur extraordinaire, détaillait son entraîneur Thomas Tuchel après le match en Normandie. Il a toujours faim pour marquer et a la confiance pour le faire. Il est décisif tous les trois jours, c’est un joueur extraordinaire. »

« Je suis prêt »

La palette du Kyky de Bondy s’est élargie. Contre Caen, samedi, le gamin s’est mué en renard des surfaces, pour inscrire le but de la victoire. A Manchester, en Ligue des champions, il a réussi à se faire oublier par la défense pendant une grande partie du match, avant de planter le but du 0-2, sur un super appel entre deux défenseurs. « Il [Tuchel] m’a dit que ce serait différent de l’habitude, que peut-être j’allais toucher beaucoup moins de ballons que d’habitude, car j’étais le seul joueur qui pouvait apporter de la profondeur, racontait Mbappé après le match à Old Trafford. J’apprends à ce poste, je marque un but, on gagne deux zéro, donc c’est bien. »

Ne faisons pas la fine bouche, c’est même très bien. Surtout, il démontre que Tuchel peut vraiment compter sur lui pour porter l’équipe en l’absence de ses deux compagnons sud-américains en attaque. A tel point que c’est lui qui tire les penaltys, comme à d’Ornano ce week-end. « Je suis arrivé comme un jeune joueur ici, avec deux stars, indique le numéro 7 du PSG dans des propos relayés par L’Equipe. Je fais mon chemin. Je pense que je vais prendre plus de responsabilités, je suis prêt. »

Et le pire, dans tout ça, c’est que Kylian Mbappé a seulement 20 ans et que sa marge de progression reste forte, notamment dans le jeu de tête. « C’est encore un gamin, et il va emmagasiner encore beaucoup d’expérience, explique Neymar sur la plateforme de streaming DAZN Global. Pour moi, c’est un phénomène, et il peut devenir encore plus grand qu’il ne l’est déjà. Il va, il n’y a pas de doute, être l’un des plus grands noms du football mondial. »