PSG: Nasser Al-Khelaïfi assure que Neymar et Mbappé vont rester «à 2.000%» (et Henrique aussi)

FOOTBALL Le président du club parisien évoque également la possibilité du naming pour le Parc des Princes

N.C.

— 

Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique, président et directeur sportif du PSG, lors du match contre Nantes le 22 décembre 2018 au Parc des Princes.
Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique, président et directeur sportif du PSG, lors du match contre Nantes le 22 décembre 2018 au Parc des Princes. — John Spencer/SIPA

Nasser Al-Khelaïfi coupe court aux rumeurs. Toutes. Interrogé par Le Parisien dans le cadre de la présentation du nouveau sponsor maillot, le groupe hôtelier Accor, le président du PSG a tenu à rassurer son monde sur plusieurs points.

D’abord, ni Neymar ? ni  Kylian Mbappé ne vont quitter le club dans l’immédiat sous la pression du fair-play financier. Le boss parisien en est sûr « non pas à 100 %, mais à 2.000 % ». « Ils vont rester à Paris. Beaucoup de médias, notamment en France, prétendent qu’on aurait besoin de vendre Neymar ou Kylian. Je veux confirmer que Kylian et Neymar vont rester ici », a-t-il assuré.

Autre point chaud, le cas Antero Henrique. En difficulté pour conclure les dossiers, notamment du milieu défensif, lors des deux derniers mercatos, le directeur sportif portugais ne s'entendrait plus avec Thomas Tuchel. Et comme Al-Khelaïfi discute régulièrement avec Arsène Wenger​, encore cette semaine à Doha, la rumeur d’une arrivée de l’ancien manager d’Arsenal l’été prochain a enflé de nouveau.

Le naming du Parc ? « Pourquoi pas »

« J’ai de très bonnes relations avec Arsène. Je suis proche de lui, je le connais depuis longtemps. Il est un magnifique manager et entraîneur. Il a une connaissance très pointue et très complète du football. Mais nous avons un directeur sportif, Antero Henrique, en qui j’ai une grande confiance, a-t-il dit. Il réalise un très bon travail. Il va continuer avec nous. Il reste là. »

Enfin, le président du PSG a confirmé qu’un naming du Parc des Princes était dans les cartons. « Pourquoi pas ? C’est un sujet sur lequel on réfléchit. Tous les clubs ont un naming aujourd’hui », a-t-il fait remarquer. Sur ce point, il faudra sans doute d’abord faire accepter la chose aux supporters.