Ligue des champions: Guardiola est fan du VAR (même quand il ne fonctionne pas et qu'il lui coûte un penalty)

FOOTBALL Manchester City a pourtant été sanctionné d’un penalty alors que l’écran d’assistance étant en panne

J.L. avec AFP

— 

Nicolas Otamendi a été expulsé sur la pelouse de Schalke 04.
Nicolas Otamendi a été expulsé sur la pelouse de Schalke 04. — Michael Probst/AP/SIPA

L’entraîneur de Manchester City Pep Guardiola s’est déclaré « fan » de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) mercredi soir, bien que son équipe ait été sanctionnée d'un penalty contre Schalke après intervention de l’assistant. « C’était effectivement un penalty », a-t-il reconnu à propos de la main d’Otamendi en première période du 8e de finale aller de Ligue des champions.

« Je suis un grand fan du VAR […] Elle a besoin de temps, ils vont s’améliorer, ce soir l’écran était en panne, la prochaine fois ce sera mieux. Je suis partisan de cette technologie parce qu'elle apporte une aide», a-t-il dit. Sur l’action du penalty, les discussions entre l’arbitre de champ Carlos del Cerro Grande et son assistant vidéo ont duré plusieurs minutes.

Puis Carlos del Cerro Grande a convoqué les deux capitaines pour leur expliquer qu’un problème technique l’empêchait de revoir lui-même l’action sur l’écran de contrôle, mais qu’il accordait le penalty sur la foi de l’intervention de son assistant. Il a ensuite accordé un deuxième penalty à Schalke, pour un ceinturage dans la surface, mais cette fois sa décision a été instantanée, sans intervention de son assistant.