Paris galère contre Villefranche
Paris galère contre Villefranche — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

FOOTBALL

Villefranche-PSG: Paris fait la différence en prolongations après avoir beaucoup souffert (0-3)

Trois jours après avoir perdu contre l'OL en championnat, Paris retrouve le Groupama Stadium contre une équipe de National...

VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS - PSG 0-3

Draxler 103e, Diaby 112e, Cavani 117e

C'est fini au Groupama Stadium. Belle résistance de Villefranche qui a emmené Paris jusqu'à la 120e minute sans souffrir outre-mesure. Mais les 20 dernières minutes étaient de trop. Les hommes de Tuchel passent par la petite porte et ne rassurent pas vraiment avant Manchester. Allez on file sur le clasico tout le monde

117eET DE TROIS. Villefranche a lâché et Mbappé régale cette fois pour Edinson. Il est temps que ça se termine pour tout le monde. 

112eLE DEUXIEME POUR PARIS !! Appel morter de Mbappé qui n'est pas hors-jeu. Derrière c'est fini, même s'il la donne à Diaby pour lui faire plaisir. Paris s'est fait peur mais Paris va s'en sortir. 

109e: Les Caladois mettent quand même de la présence devant sans faire n'importe quoi. Une équipe qui réfléchit jusqu'au bout, j'aime bien. Bip up au coach, Alain Pochat. 

106e: Plus d'essence dans le moteur à Villefranche. On roule sur la jante. Il va peut-être y avoir une demi-opportunité d'ici la fin, mais ça va être compliqué d'aller égaliser.

104e: C'est dur pour les joueurs de National qui avaient finalement concédé assez peu d'occasions, mais il a suffi d'un oubli sur Cavani, et voilà...

102eDRAXLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER !!!!! Paris marque enfin. Quelle action de classe de Cavani qui enrhume son défenseur pour servir l'Allemand d'un centre parfait. Villefranche réclame un hors-jeu, mais Cavani est sur la même ligne...

98e: KYLIIIIIIIIIIIIAN. Le Parisien enfin en bonne position pour marquer mais sa frappe s'échappe de peu. Il dvenait déjà de rater un face-à-face (très) excentré. Philippon prend dix mètres dans sa cage. 

96e: Cavani qui contre la tête d'un équipier qui partait bien. Villefranche ne panique jamais en défense c'est assez impressionnant. 

94e: LE COUP FRANC DE SERGIO. Qu'il est bien tiré mais je crois que c'est encore Meunier qui gagne un duel aérien décisif. Paris n'est plus sûr de rien, pas même de devoir jouer ça au poker sur les TAB.