Ultra-trail: Une première Hardrock 100, un défi de 1.000 km aux USA... François D'Haene lance sa saison de folie

COURSE L'ultra-trailer du Beaujolais François D'Haene présente une saison marquée par deux nouveaux énormes défis aux Etats-Unis

Jérémy Laugier

— 

François D'Haene, ici lors de la dernière Diagonale des Fous à La Réunion, qu'il a remportée le 19 octobre.
François D'Haene, ici lors de la dernière Diagonale des Fous à La Réunion, qu'il a remportée le 19 octobre. — droz-photo.com
  • Quatre mois après un nouveau sacre sur la Diagonale des Fous (La Réunion), François D’Haene présente sa nouvelle saison.
  • L’ultra-trailer rhodanien compte notamment deux énormes challenges outre-Atlantique : sa première Hardrock 100 en juillet puis une nouvelle tentative de record en octobre sur un sentier américain… de 1.000 km !

Avec un palmarès comptant déjà quatre Diagonales des Fous, trois UTMB, ainsi que le record de la traversée du GR20 en Corse et du John Muir Trail aux Etats-Unis (359 km), François D'Haene doit se trouver de nouveaux défis à chaque intersaison. L’ultra-trailer et viticulteur rhodanien de 33 ans, qui passe une nouvelle fois son hiver à Arêches (Savoie), va débuter avec la Pierre Menta du 13 au 16 mars. S’il s’agit de sa 11e participation, en duo avec son beau-frère, sur la célèbre course de ski de randonnée, la suite sera bien moins classique pour François D’Haene.

Le 27 avril, celui-ci s’attaquera au record de l’Ultra-Trail de Madère (115 km en 13h05), qu’il a lui-même réalisé lors de son unique présence sur cette course en 2017. Puis la Pastourelle (53 km, Cantal) le 18 mai et le trail de Guerleden (63 km, Bretagne) le 9 juin le prépareront à l’impressionnante Hardrock 100. 160 km et 10.000 m de dénivelé positif attendent l’ultra-trailer du Beaujolais, dont ce sera la première fois dans cette épreuve majeure en plein Colorado le 19 juillet.

« Tu as vite fait de te mettre le flip sur la Hardrock 100 »

« C’est un gros challenge pour moi avec un parcours magnifique mais exigeant et un beau plateau de coureurs ». Et pour cause, d’énormes rivaux comme Kilian Jornet et Xavier Thévenard seront de la partie, pour un rendez-vous aux allures d’UTMB 2017. « Le profil de cette course pas du tout roulante correspond bien aux caractéristiques de François, évoque son team manager Jean-Michel Faure-Vincent. Mais c’est hyper sauvage, avec des passages à plus de 4.000 m d’altitude. Il n’y a que 180 concurrents et quand tu te retrouves seul en pleine nuit, tu as vite fait de te mettre le flip et de te perdre. » On s’en doutait mais François D’Haene ne compte pas s’arrêter à ce flip-là.

Avant de boucler cette saison le 1er décembre par une première participation à l’Ultra-Trail de Cape Town (Afrique du Sud), il va se lancer dans un défi fou, un autre projet de record avec des proches. Oubliez les 180 km du GR 20 (31h06 en 2016) ou les 359 km du John Muir Trail (2 jours et 19 heures en 2017). Cette fois, notre phénomène visera en octobre l’hallucinante barre des 1.000 km, toujours aux Etats-Unis. « Je suis en train de peaufiner tout cela mais j’ai envie de retourner sur un sentier historique et mythique qui me fait rêver », indique-t-il. A priori, on sera pas mal niveau rêve et évasion chez les D’Haene en 2019.