Ligue Europa: Les Bordelais s'imposent, mais ça ne suffit pas pour passer... Copenhague-Bordeaux à revivre en direct

FOOTBALL Il faut que les Girondins s'imposent et que le Zénith gagne à Prague pour voir le club français passer en 16e de finale...

N.C.

— 

Copenhague-Bordeaux en Ligue Europa, le 13 décembre 2018.
Copenhague-Bordeaux en Ligue Europa, le 13 décembre 2018. — Mads Claus Rasmussen/AP/SIPA

FC COPENHAGUE - BORDEAUX: 0-1
Briand 73e

22h55Allez on rend l'antenne. Merci d'avoir été là, rendez-vous demain pour le hand, et la demi-finale de l'équipe de France féminine. On sera là, bien sûr. Bonne fin de soirée à tous. 

93eTerminé. Bordeaux s'impose à Copenhague, mais est éliminé à cause de la victoire du Slavia. Quelques regrets, mais pas ce soir. Les Girondins sont trop mal partis dans cette compétition. 

91eL'arrêt de Costil pour sauver la victoire, malgré tout ! Mais oui c'est bien, c'est toujours bon à prendre. 

90e: Ouuuuh Karamoh encore lui, qui enroule de loin. Ça ne passe pas très loin. 

89e: Ce Karamoh c'est quand même un sacré joueur. Dans toutes ses prises de balles, et ses feintes de prise de balle, il y a quelque chose. Lui il va faire très mal en deuxième partie de saison. 

86e: Bon, ça ne bouge désespérement pas à Prague. On va en rester là je crois bien. Snif. 

84e: Mais oui les Tango. Quelle belle soirée (la Mayenne ouesh). 

 

82e: Si vous avez l'occasion de voir le but de Briand, vraiment vous privez pas. Le débordement de Karamoh est un délice, et la conclusion de Briand encore mieux. La friandise du soir avant d'aller au dodo. 

80e: Et papy Plasil qui fait toujours ses 35 bornes par match au milieu de terrain. Tranquillou. 

77e: Copenhague pousse, pour la forme. Mais ça défend bien Bordeaux ce soir (avec l'aide de ses poteaux).

75e: Tellement dommage, ils vont venir mourir à la 3e place les Girondins. Note pour plus tard >> Ne pas perdre ses trois premiers matchs de poule, c'est mieux. 

73eOH LE BUT BORDELAIS ! Festival de Karamoh sur la droite, qui passe entre deux Danois, centre devant le but et Briand qui nous sort une talonnade magnifique. Super but. 

72eAlors là par contre y'avait 10 fois péno pour Bordeaux ! Quel scandale. Briand crochète derrière la jambe d'appui et le défenseur se fait complètement prendre, l'arbitre aurait teeeeeellement dû siffler. 

71eLe poteau pour Copenhague ! Encore. Petite frappe placée de Skov, Costil trop court mais sauvé par son montant, et après les Danois qui n'arrivent pas à conclure. Gos coup de chaud encore sur le but bordelais. 

69e: C'est bizarre, avec les deux entrants devant ça commence à jouer au foot. Enfin, un peu hein, ne nous emballons pas. 

66e: Toujours 2-0 pour le Slavia, hein. On y croit (ou pas). On rappelle juste que le Zénith, déjà assuré d'être premier de la poule, joue avec la C. 

64e: Popopo c'est quoi cette action ? Otavio donne un ballon de but à Thomsen, qui fait un crochet dans la surface mais un peu long, Ndoye arrive mais glisse et passe au travers, un Danois finit par frapper mais c'est contré par Costil et ça passe à côté. N'importe quoi. 

63e: Beau retour de Sabaly pour empêcher Thomsen de mettre la tête. Bordeaux plus près d'être mené que l'inverse... 

62e: Pas content du tout De Préville, qui ne jette pas un regard à Bédouet et qui balance ses gants. Pas comme si on le coupait au milieu d'une grande performance, en même temps. 

61eAh bah voilà. Cornelius et De Préville out, entrée de Kamano et Karamoh. 

59e: Sachez sinon que Giroud a inscrit un magnifique coup franc direct avec Chelsea. Et que Koscielny a rejoué ce soir pour la première fois depuis sa blessure. Voilà pour les nouvelles du front. 

57e: Pablo par contre il fait son match derrière, pas de soucis. C'est pas ça qui va nous faire lever de notre chaise mais bon. 

54e: Allez Eric tu veux pas faire rentrer tes deux attaquants là ? Y'a pas match en plus dimanche, c'est reporté. 

52e: De Préville pied gauche. Puissance de frappe négative, le ballon a eu du mal à arriver jusqu'au gardien... Mais bon, on retiendra que c'était LA PREMIERE FRAPPE CADREE de Bordeaux ce soir. 

49e: J'espère au moins voir quelques buts, histoire de pas avoir fait tout ça pour rien. Et sinon, ça va vous ? 

46eC'est reparti à Copenhagen. Dans le suspense le plus total. 

22h03: Les résumés des deux matchs des clubs français, si vous voulez pour patienter. Attention, une humiliation se cache dans l'un de ces deux papiers. 

 

45e+3Allez, mi-temps. Tout est encore possible pour Bordeaux sur ce match, malgré 45 premières minutes très pauvres. Mais les deux buts d'avance du Slavia face au Zénith ne laissent de toute façon aucune chance pour la qualif', pour le moment. On se retrouve dans quelques minutes. 

45e+1Ndooooye la minasse !! En plein sur le poteau de Costil ! 

44e: Bordeaux ne passe plus la ligne médiane. On est bien tintin. 

42eBon, 2-0 pour le Slavia. Je vous live quoi pour la seconde période, Papa ou maman? Ou sinon y'a une rediff de Volcano... 

40e: En même temps, De Préville est sur le terrain et pas Kamano ni Karamoh. 

39e: Je crois que les Bordelais n'ont toujours pas frapper au but. Pour vous donner une idée de où on en est sur le chemin du miracle. 

37e: Oh le sauvetage de Pablo ! Il sauve la patrie en taclant sur une frappe à bout portant. 

35e: Rha non c'est mal joué çaaaaa... Cornelius ne profite pas d'une perte de balle et rend direct le ballon à ses compatriotes. 

33eAie aie aie l'ouverture du score du Slavia Prague face au Zénith. On est loin, trèèèès loin, d'une qualif' bordelaise là. 

32e: Mais oui l'arbitre qui arrête une action danoise parce que Sabaly s'est fait marcher sur le pied par Koundé dans la surface bordelaise. Il est sympa ce M. Gocek. 

30e: (Peter) Falk qui prend un jaune à son tour. Pour avoir posé une dernière petite question à l'arbitre. 

28e: Bon, c'est officiel, Bordeaux ne voit plus le ballon. Mais n'est pas inquiété pour autant. Ça sent le but en contre sur une grande course de Cornelius (non). 

25e: Et carton pour Briand, cette fois. Franchement, c'est un super match si vous avez une passion pour les tacles et les fautes moches. 

23e: Ah tiens, le propriétaire US de Bordeaux a fait le déplacement. Respect. 

21e: Et boum le découpage de Skov sur De Préville. Le pauvre il avait pas encore touché le ballon, il a déjà perdu une cheville. Carton jaune évidemment. 

18e: Et hop, les longs ballons à destination de la tour de contrôle Cornelius. Pas très très concluant, si je puis me permettre. 

17e: Match avec beaucoup d'intensité pour le moment. C'est un peu moins ça niveau gestes techniques. Comme un premier quart d'heure de match de coupe d'Europe, quoi. 

15e: On n'hésite pas à tacler côté Copenhague. Mais alors vraiment pas. On n'est pas trop en mode défense Laurent Blanc, si vous voyez ce que je veux dire. 

12e: Je vous tiendrai informé du score de l'autre match du groupe, évidemment, puisque ça aura une incidence directe sur ce match. 0-0 pour l'instant entre le Slavia et le Zénith. 

10e: Ah oui quand même. Bon courage aux commentateurs aussi, alors. 

 

9e: Oh Lerager qui vient presser sur la relance du gardien et qui arrive même à le contrer. Petite frayeur pour Joronen. Ils ont envie en tout cas les Bordelais. 

7e: Déjà un blessé côté danois, en la personne de Bjelland. Bon courage à celui qui va rentrer à froid alors qu'il fait -12. 

5e: Pas timides les Bordelais en ce début de match. Ça joue vers l'avant, ça frappe en plein sur son coéquipier, c'est bien. 

3e: Quand tu penses que Bordeaux avait perdu le match aller à la 92e... Un nul dans l'autre match aurait pu suffire. M'enfin, on en est là maintenant. 

1èreOn est parti à Copenhague. Prières acceptées. 

20h58: Quand même, l'OM, c'est vraiment pas sérieux. Dans un groupe avec Limassol, Francfort et la Lazio quoi...

 

20h56: Après le PSG, Lyon et Rennes, ce serait une bonne chose pour le foot français d'avoir un 4e club encore en vie en février en tout cas. «C'est tout ce qu'on lui souhaite, hein». 

20h54: Bon, c'est déjà beau d'être encore là pour les Girondins, qui avaient commencé cette saison européenne par trois défaites. Il y a encore un coup à jouer, même si ça tiendrait du miracle. On va voir ça. 

20h52: La compo bordelaise, rapidement. Karamoh et Kamano sur le banc au coup d'envoi... On verra en fonction du résultat du Zénith, quoi. 

 

20h50: Et oui, ils l'ont fait les Rennais ! Alors que l'OM a encore pris l'eau et termine piteusement cette campagne européenne (1-3 contre Limassol). Aux Bordelais de jouer maintenant. 

20h38: C'est bientôt fini à Rennes, qui mène 2-0 et tient sa qualif' pour les 16e. Je suis à vous très vite. 

20h00: Je vous retrouve juste après la fin du match de Rennes, qui espérons-le va taper Astana et passer en 16e. A tout à l'heure. 

20h00: Oui parce que pour voir Bordeaux se qualifier, ça va être tendu les enfants. Il faut gagner à Copenhague, en espérant que le Zénith s'impose à Prague. Sachant que les Russes, déjà sûrs d'être premiers, vont y aller en chaussons. Ça fait pas énorme en termes de pourcentage, mais on aime bien les causes perdues. 

20h00SALUT SALUT. Oui, on y croit. C'est d'ailleurs pour ça qu'on fait un live. Qui s'autodétruira peut-être après 15 minutes de jeu si Bordeaux est mené 2-0, mais ça n'arrivera pas. 

Il faudrait un miracle, mais après tout, la semaine est si bien partie pour les clubs français qu'on a envie d'y croire. Bordeaux peut toujours se qualifier pour les 16e de finale de la Ligue Europa, mais il va falloir que les planètes s'alignent. Déjà, les Girondins doivent s'imposer sur la pelouse de Copenhague, qui joue également sa qualif' sur ce match. Et puis il faudra espérer que le  Zénith Saint-Pétersbourg batte le Slavia Prague sur sa pelouse. Pas sûr que les Russes fassent trop d'efforts, ils sont déjà assurés de terminer premier. Et le Slavia, actuel deuxième, sera surmotivé. Bref, ça va être chaud. 

>> Parce qu'en football tout est possible ma bonne dame, venez suivre ce match avec nous, ça pourrait être fou...