Fournisseur de Céline Dion, du PSG... Le baby-foot Stella fête ses 90 ans

FOOTBALL La marque nordiste Stella, installée à Tourcoing, est l’une des références françaises du baby-foot…

Francois Launay

— 

Les Baby-foot Stella peuvent être personnalisés
Les Baby-foot Stella peuvent être personnalisés — F.Launay/20 Minutes
  • Créée à Paris en 1928 puis devenue nordiste, la marque de baby-foot Stella fête ses 90 ans.
  • Une success story pour un jeu d’abord prisé par les cafés puis devenu un objet tendance ces dernières années.
  • Céline Dion, PSG, de grands hôtels ou de simples anonymes, ils sont nombreux à solliciter la marque pour obtenir un baby personnalisé.

A quelques jours de Noël, c’est le rush dans l’entrepôt de l’entreprise Stella. Les 13 salariés de la société installée à Tourcoing depuis 1995 s’activent pour fabriquer à temps les nombreux baby-foot commandés par les clients. Car depuis 90 ans et sa naissance à Paris, la marque a fait du football de table sa spécialité. Avec une marque de fabrique qui la distingue de ses concurrents.

« On peut jouer avec la tête et on peut aussi faire des balles sautées. On peut mettre des buts de l’arrière en lobant tous les joueurs y compris le gardien. Aucun baby-foot au monde hormis Stella ne sait faire ça », assure fièrement Nicolas Chantry. Cet entrepreneur a racheté l’entreprise il y a 4 ans. Et l’a rapidement remise au goût du jour.

Nicolas Chantry a repris l'entreprise il y a quatre ans
Nicolas Chantry a repris l'entreprise il y a quatre ans - F.Launay/20 Minutes

Un objet devenu tendance dans le monde de la déco

Dans les années 1970 près de 220.000 cafés français étaient équipés de baby-foot mais la concurrence des flippers et des jeux d’arcade, plus rentables, a progressivement fait disparaître le jeu. Sauf qu’aujourd’hui, le baby-foot est redevenu un objet tendance. Pas forcément pour faire des roulettes, passer sous le bab en cas de grosse défaite ou payer sa tournée. Car le baby n’est plus seulement cantonné aux arrières salle de cafés. Au contraire, il est de plus en plus présent dans des endroits luxueux.

« C’est devenu un objet de déco parce que c’est beau et étonnant. Il peut servir de meuble. Par exemple, on en fait pour les grands restaurants et les grands hôtels. Il y a deux ans, on a passé un partenariat à Paris avec le Royal Monceau et cette année, on est exposé au Bon Marché », se réjouit le patron de Stella.

Des baby-foot personnalisables à l’infini

Bien mis en valeur, 2.000 baby-foot nordistes sont vendus chaque année entre 895 et 4.000 euros. Outre les grands hôtels, le jeu est de plus en plus présent dans les entreprises qui apprécient son côté convivial. Mais aussi chez de nombreux particuliers qui les personnalisent à leur goût.

Les baby-foot sont personnalisables à l'infini
Les baby-foot sont personnalisables à l'infini - F.Launay/20 Minutes

« Aujourd’hui, on est dans l’ère de la personnalisation. On veut donner la possibilité de faire le baby-foot de ses rêves sans pour autant le dénaturer. On a déjà fait par exemple des France-Brésil, France-Croatie, Lille-Lens, Mali-Congo ou encore Juve-Milan. On peut aussi ajouter les noms de joueurs. Tout est possible », raconte Nicolas Chantry.

Y compris celui de réaliser les désirs des stars. « Céline Dion voulait un baby-foot pour son fils René-Charles. Elle nous avait demandé de mettre les initiales RC sur chaque joueur. On a fourni aussi 15 baby-foot au PSG aux couleurs du club »

Deux millions de chiffre d’affaires

Avec ses quinze modèles différents, Stella réalise aujourd’hui deux millions d’euros de chiffre d’affaires dont 20 % provient de l’étranger. Car la marque marche bien dans des endroits aussi improbables et différents que le Kazakhstan, Israël, les Etats-Unis ou encore la Nouvelle Zélande.

L'entreprise Stella vend 2000 baby-foot par an
L'entreprise Stella vend 2000 baby-foot par an - F.Launay/20 Minutes

Mention spéciale aux pays européens et en particulier à l’Allemagne et aux Pays-Bas, friands des baby-foot Deutsche Meister, une marque rachetée et fabriquée par la société nordiste depuis quelques années.

Un essor qui va pousser l’entreprise à déménager dans des locaux plus grands d’ici quelques semaines. Une nouvelle ère va s’ouvrir pour une marque qui traverse les époques.