Nice: A 83 ans, il participe au mondial de baby-foot

BABY FOOT Il a été sacré plus ancien joueur de haut niveau à Dallas en 2000…

Mathilde Frénois
— 
Le Cagnois Gilbert Curetti, 83 ans, participe ce week-end au mondial de baby-foot.
Le Cagnois Gilbert Curetti, 83 ans, participe ce week-end au mondial de baby-foot. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • A partir de ce jeudi, Gilbert Curetti tente sa chance au mondial à Saint-Quentin.
  • Il concourt en catégorie sénior.

Gilbert Curetti passe deux heures pas jour dans sa véranda. Non pas pour regarder pousser les plantes, mais pour s’entraîner aux manettes de son baby-foot « de compétition ». A 83 ans, ce Cagnois participera, à partir du 18 mai, au mondial de baby-foot, à Saint-Quentin (Aisne).

Le vétéran a commencé la pratique du foot de table à 16 ans. Et c’est en 1953 qu’il a disputé ses premiers championnats de France. Très vite, Gilbert Curetti se trouve une spécialité : le « snake ». « C’est une demi-roulette contrôlée », détaille-t-il en montrant le geste avec ses joueurs rouges. En défense, il mise sur la déstabilisation de l’adversaire. « Il faut être très rapide, développer ses réflexes et jouer au mental », assure-t-il.

« Une balle, c’est un but »

Des techniques qui ont permis au Cagnois d’être sacré plus ancien joueur de haut niveau à Dallas en 2000. Aujourd’hui, Gilbert Curetti s’entraîne au club Nice Baby-Foot deux fois par semaine, en plus de ses séances techniques dans sa véranda pour préparer le mondial.

« En tournoi, une balle frappée équivaut à un but. Les attaques sont imparables », redoute-t-il. Alors, face aux autres seniors, Gilbert Curetti « ne cessera pas de bouger son goal ». Objectif : gagner, encore.