«Je ne me sens pas comme la personne la plus gentille», N'Golo Kanté préfère parler football que de sa personne

FOOTBALL Merci de ne pas réduire N’Golo Kanté à sa gentillesse…

W.P.

— 

N'Golo Kanté dans le remake de «le ballon est mon ami»
N'Golo Kanté dans le remake de «le ballon est mon ami» — ADRIAN DENNIS / AFP

La rengaine N'Golo Kanté est mignon et gentil, ça va 30 secondes, mais à la longue ça risque bien d’agacer l’intéressé. Elevé au rang de saint pour son humilité et sa capacité à payer ses impôts comme une personne normale, l’international français s’est livré sur sa gentillesse hors du commun dans une interview pour le magazine​ officiel de Chelsea.

Ou plutôt, il redit tout son amour de la discrétion et son malaise face aux caméras, projecteurs, paillettes et tout ce qui pourrait le sortir d’une ombre où il se complaît.

« Je joue au football et je veux être considéré comme un footballeur. Je ne veux pas que les gens prêtent trop attention à ce que je suis en dehors du football. […] Parlez-moi seulement de mon football, et pas trop d’autre chose. Je veux juste être un joueur parmi les joueurs. »

Quelque part, en disant ça, il justifie un peu plus cette réputation, même si lui ne le ressent pas de la sorte. « Je ne me sens pas comme la personne la plus gentille sur le terrain ou en dehors. Si je gagne, je gagne, si je perds, je perds, mais j’essaye toujours de donner le meilleur de moi-même », ajoute-t-il. C’est vrai qu’il est mignon, quand même…