Libertadores: A la veille de la finale retour à Madrid, Boca veut saisir le TAS pour gagner sur tapis vert

FOOTBALL Le match doit avoir lieu demain soir...

Bertrand Volpilhac

— 

Boca et River ont fait match nul (2-2) à l'aller de la finale de la Copa Libertadores.
Boca et River ont fait match nul (2-2) à l'aller de la finale de la Copa Libertadores. — Gustavo Garello/AP/SIPA

Boca Juniors va saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour tenter d’obtenir sur tapis vert la victoire dans la Copa Libertadores 2018 aux dépens de River Plate, après les violences qui ont contraint les organisateurs à reprogrammer la finale retour dimanche à Madrid, a annoncé vendredi le vice-président du club argentin.

« Boca va saisir le TAS, a affirmé Royco Ferrari à Madrid à la chaîne de télévision Fox Sports. C’est ce à quoi travaille le département juridique. C’est ce que nous avions dit si la décision (de la Cour d’appel de la Confédération sud-américaine Conmebol) ne nous était pas favorable, nous allons recourir au TAS. »

Match délocalisé

Le quotidien argentin Olé a affirmé que Boca avait déjà saisi le TAS, mais cette instance qui siège à Lausanne (Suisse) n’a pas confirmé. La finale retour est programmée dimanche (20h30) au stade Santiago Bernabeu de Madrid.

La Conmebol a en effet préféré délocaliser ce match plutôt que de donner la victoire sur tapis vert à Boca Juniors à la suite des violences qui ont empêché la tenue de ce match le 24 novembre au stade Monumental de Buenos Aires, pelouse de River Plate, le grand rival de la capitale argentine. A l’aller, Boca Juniors avait obtenu le nul (2-2) au stade de la Bombonera où reçoit River Plate.