Affaire Nassar: La fédération américaine de gymnastique proche d'être destituée

HARCELEMENT SEXUEL Le Comité Olympique américain a entamé une procédure de destitution... 

A.L.G. avec AFP

— 

illustration gymnastique
illustration gymnastique — FRANCK FIFE / AFP

Le Comité Olympique américain (USOC) a engagé une procédure pour retirer à la Fédération américaine de gymnastique (USAG) son statut de membre au sein de ses instances, à la suite du scandale lié à l’affaire Nassar. « Aujourd’hui, le Comité olympique américain a déposé une plainte contre US Gymnastics, visant à révoquer la reconnaissance de l’USAG en tant que membre du Conseil d’administration national de l’USOC », a déclaré la directrice générale de l’USOC, Sarah Hirshland.

« Nous nous trouvons face à une situation où il n’y pas de solution parfaite. Le fait de révoquer l’USAG n’a pas été une décision facile », a ajouté Sarah Hirshland. La Fédération américaine de gymnastique est depuis plusieurs mois dans la tourmente, à la suite de l’affaire Nassar, ce médecin qui a agressé sexuellement des centaines de gymnastes pendant plusieurs décennies.

Une fédération à la dérive

Les victimes de Larry Nassar avaient notamment regretté que les dirigeants de leur fédération n’aient pas tenu compte de leurs témoignages et mises en garde, face aux agissements de l’ancien médecin de l’équipe féminine des Etats-Unis.

Larry Nassar a été condamné en début d’année à plusieurs lourdes peines de prison pour avoir agressé au moins 265 victimes, la plupart mineures, sous couvert de traitements médicaux.

Depuis le début de cette affaire, l’une des plus graves de l’histoire du sport américain et mondial, USA Gymnastics n’a plus de président. Une directrice par intérim, nommée le 12 octobre, a démissionné après quatre jours seulement.