Ana Ivanovic devient la nouvelle reine du tennis mondial

TENNIS La Serbe de la terre à la lune...

J.D.

— 

A sa troisième finale en Grand Chelem, Ana Ivanovic a remporté samedi à Roland-Garros une victoire qui lui était promise depuis son plus jeune âge, perpétuant la tradition des joueuses-mannequin de l'Est programmées pour gagner.
A sa troisième finale en Grand Chelem, Ana Ivanovic a remporté samedi à Roland-Garros une victoire qui lui était promise depuis son plus jeune âge, perpétuant la tradition des joueuses-mannequin de l'Est programmées pour gagner. — Jacques Demarthon AFP

Pauvres joueuses du circuit WTA. Depuis trois ans, elles vivaient dans l’ombre de Justine Henin. Et au moment où la championne belge se décide enfin à ranger sa raquette, une nouvelle joueuse commence une nouvelle hégémonie sur le tennis mondial. Ana Ivanovic succède à Henin au palmarès de Roland-Garros. En plus, pour ne rien arranger, la première de la classe est la plus jolie du quartier.

Dinara-kiri

La jeune Serbe (20 ans) a remporté samedi son premier titre du grand chelem en gagnant la finale de Roland-Garros face à Dinara Safina (6-4, 6-3). Roselyne Bachelot avait pourtant parié avant le match sur la Russe. La ministre avait peut-être suivi les tours précédents où la sœur de Marat était revenue de l’enfer pour sortir Dementieva et surtout Maria Sharapova. Mais cette fois-ci, Safina, très nerveuse tout le long du match, n’est jamais revenue.

La Serbe d’or

Ana Ivanovic n’a perdu qu’un set de toute la quinzaine. Derrière son joli minois et ses tenues tout droit sorties de l’imagination de Jean-Paul Gaultier, derrière sa première place dans le cœur des lecteurs de 20minutes.fr, se cachent de terribles coups droits et un redoutable toucher de balle. Plus puissante et en même temps plus mobile que par le passé, la Serbe a tout pour durer. Comme son idole Monica Seles, celle qu’elle imitait il y a quinze ans lorsqu’elle touchait sa première raquette, elle sera dès lundi numéro 1 mondiale au classement WTA.