JO 2024: Une candidature commune de Biarritz, Hossegor, Capbreton et Seignosse pour l’épreuve de surf

SURF Cette candidature devra faire face à celle de Lacanau…

C.C. avec AFP

— 

Joan Duru lors des championnats du monde de surf de Biarritz.
Joan Duru lors des championnats du monde de surf de Biarritz. — IROZ GAIZKA - AFP

Les communes de Capbreton, Hossegor, Seignosse et Biarritz ainsi que le département des Landes ont annoncé lundi s’associer pour présenter une candidature commune pour accueillir l’éventuelle épreuve de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024.

« Cette candidature offre le plus beau terrain de jeux qui soit en Europe avec 30 kilomètres de plages, 15 spots mondialement connus, un environnement 100 % naturel adossés à un savoir-faire incontestable en matière d’organisation de grands évènements mondiaux », souligne l’association des candidats. L’unique étape française du Championnat du Monde WSL (World surf league) se déroule depuis plus de 30 ans entre Hossegor, Seignosse et Capbreton. La prochaine édition débute mercredi et se poursuivra jusqu’au 14 octobre.

D’autres candidatures

Lacanau (Gironde) est pour l’instant l’adversaire le plus sérieux dans cette bataille pour décrocher la compétition de surf, qui fera son baptême olympique à Tokyo en 2020 mais n’est pas encore certaine de figurer au programme en 2024. Royan en Charente-Maritime et La Torche dans le Finistère envisagent aussi de déposer un dossier.