Bordeaux: Des planches recyclables surfent sur la vague écolo

SURF Une jeune entreprise finance des associations luttant contre la pollution grâce à la vente de leurs produits...

Clément Carpentier

— 

Les planches écologiques de Nomads Surfing.
Les planches écologiques de Nomads Surfing. — Nomads Surfing
  • Trois copains ont créé des planches de surf écologiques. 
  • Ils reversent 10% de leurs ventes à des associations ou ONG.
  • Ils vont bientôt lancer leur marque de vêtements et ouvrir leur propre magasin. 

« Le rêve, c'est qu’un surfeur utilise une de nos planches aux Jeux Olympiques », imagine l'espace d'un instant Nicolas. Avec ses deux copains, Thomas et Basile, il lance une gamme de planches de surf répndant aux exigences d'un label écologique. Comme toutes les autres, elles flottent sur l’eau, elles glissent sur les vagues, elles volent dans l’air. Mais, elles polluent beaucoup moins notamment grâce à une fabrication plus propre ! Vous ne trouverez pas de pétrole, de produit toxique ou encore de plastique non-recyclable dessus.

« Pendant nos voyages, on a été marqué par la pollution des plages et des océans. On se demandait comment améliorer cela sans être dans une démarche révolutionnaire car on veut avant tout sensibiliser les gens, faire passer un message. »

Thomas, Basile et Nicolas (de gauche à droite), les trois cofondateurs de Nomads Surfing.
Thomas, Basile et Nicolas (de gauche à droite), les trois cofondateurs de Nomads Surfing. - Nomads Surfing

Alors après réflexion, les trois amis, installés respectivement à Bordeaux, en Malaisie et aux Philippines, finissent par lancer leur entreprise, Nomads Surfing, avec l’objectif de développer des produits plus respectueux de l'environnement. Mais, ils ne trouvent pas de fabricant en France qui respecte le label « ecoboard. » Direction donc le Portugal. Si Nicolas rappelle tout de suite que « ses surfs ne sont pas 100 % écolos, ils ont un impact bien moindre sur la nature. Par exemple, on utilise de la mousse polystyrène (recyclable) et notre résine est composée à 30 % de déchets issus de biomasse. » Et surtout, le pain de mousse de ces planches (de 590 à 610 €) est totalement recyclable.

Une marque de vêtements pour cet été

Une chose que ne risque pas de faire Erwan Blouin. Quatrième junior européen en 2017, le jeune surfeur a trouvé son bonheur : « C’est magique. J’ai rarement aussi bien surfé. C’est ouf ! C’est exactement ce que je recherchais. » Il peut aussi s’équiper de dérives en plastique recyclé ou de pads en liège avec  Nomads Surfing. A l'occasion, il fera un geste pour la planète puisque la start-up bordelaise reverse 10 % de ses ventes à trois associations écologistes ( Projet Rescue Ocean,Trash Hero et The Plastic Solution).

Les trois copains ne comptent pas s’arrêter là. Après les planches de surf et leurs accessoires, ils vont sortir une gamme de skate et surtout une marque de vêtements cet été. Et les projets ne manquent pas à en croire Nicolas : « On va continuer à vendre nos planches sur notre site et auprès de nos partenaires mais on envisage aussi d’ouvrir notre propre magasin à Saint-Aubin du Médoc et puis, on espère trouver un ambassadeur. » D’ici 2024 et les JO de Paris, ça devrait le faire !

La start-up va aussi lancer une marque de vêtements.
La start-up va aussi lancer une marque de vêtements. - Nomads Surfing

>> A lire aussi : VIDEO. Perpignan: Trente ans après le hoverboard de «Retour vers le futur 2», ils inventent un surf qui vole au dessus de l'eau

>> A lire aussi : Paris-2024: Et une de plus! La ville de Royan veut aussi accueillir les épreuves de surf

>> A lire aussi : Bordeaux: Surf Park et Full Fly, deux gros investissements pour la métropole