Yoann Joubert, PDG de Réalités, devant une maquette du projet YelloPark.
Yoann Joubert, PDG de Réalités, devant une maquette du projet YelloPark. — F.Brenon/20Minutes

URBANISME

Nantes: La mairie reporte la vente du terrain dans le projet YelloPark

Le débat sur la vente du terrain de la Beaujoire, qui devait avoir lieu le 5 octobre en conseil métropolitain, est repoussé de deux mois…

Un report de deux mois. La mairie de Nantes a indiqué cet après-midi dans un communiqué que le débat portant sur la vente du terrain de la Beaujoire dans le projet YelloPark, qui devait se tenir lors du conseil communautaire du 5 octobre, était reporté à début décembre.

« Au terme d’une réunion de travail qui s’est tenue il y a quelques jours, Johanna Rolland a informé Waldemar Kita, président du FCN et Yoann Joubert, président du groupe Réalités, de sa décision d’inscrire le projet Yellopark à l’ordre du jour du conseil métropolitain du 7 décembre. » Le communiqué précise : « Ces quelques semaines supplémentaires sur le calendrier initial permettront ainsi de finaliser les termes de la décision et de partager avec les acteurs en toute transparence, les éléments d’informations complémentaires souhaités par le Commission Nationale du Débat Public [CNDP]. »

Un calendrier bouleversé ?

Pour rappel, le projet YelloPark – visant à construire un nouveau stade de football (40.000 places), mais aussi des logements, des commerces, des bureaux ou des espaces verts – est porté par le président du FC Nantes, Waldemar Kita, et le patron du groupe Réalités, Yoann Joubert. Certains riverains et supporters s’opposent clairement à ce projet qui a été annoncé il y a un peu plus d’un an. Jeudi soir, l’association à la nantaise organise une conférence sur les risques juridiques de YelloPark à l’école d’architecture de Nantes (18h30 à 20 h).

La société YelloPark est fixée sur le prix du terrain depuis le moi de juin. Le prix auquel la Direction nationale d’interventions domaniales (service d’Etat rattaché à la Direction générale des finances publiques) a estimé les 23 ha du quartier de la Beaujoire – site sur lequel se trouve l’actuelle enceinte de football et sur lequel YelloPark veut construire un nouveau stade et un projet immobilier – s’élève à 10,6 millions d’euros. Il faut ajouter à cela 19,4 millions d’euros HT, pour la réalisation et l’adaptation par la métropole de diverses infrastructures publiques [passerelle, parking silo, reprise de voiries].

Le coût minimum du projet définitif est évalué à 200 millions d’euros. L’acquisition des terrains pourrait s’effectuer début 2019. Le démarrage des travaux du stade est prévu pour la fin d’année 2019. La livraison du stade, des commerces et premiers logements est envisagée pour la fin 2022, mais l’ensemble du quartier est à envisager à l’échelle de dix ans.

>> A lire aussi : Des associations nantaises vont à Paris «pour dire leur colère contre leur Maire»

>> A lire aussi : Pour son nouveau stade, YelloPark devra payer 30 millions d'euros à la métropole