Nantes: Qui est Yoann Joubert, patron de Réalités et instigateur du nouveau stade

ECONOMIE L’entrepreneur de 42 ans impressionne par la réussite de son groupe herblinois depuis quelques années…

Frédéric Brenon

— 

Yoann Joubert, PDG du groupe Réalités.
Yoann Joubert, PDG du groupe Réalités. — F.Brenon/20Minutes

Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, c’est lui qui est allé voir Waldemar Kita il y a un peu plus d’un an pour lui parler du nouveau stade du FC Nantes. « Je savais qu’il avait un projet. On lui a exprimé notre intérêt et une manière de faire », raconte le jeune PDG. Yoann Joubert, 42 ans, est, aux côtés du président du FCN, l’un des deux instigateurs de la future enceinte de 40.000 places devant voir le jour en 2022 à la Beaujoire. C’est même lui qui présidera la société Yello Park, créée pour porter l’ambitieux projet évalué à 200 millions d’euros.

Il dirige 180 salariés

Inconnu du grand public, ce Malouin ayant étudié le droit et les sciences politiques à Rennes est l’un des entrepreneurs nantais dont on salue nationalement la réussite depuis quelques années. Lancée fin 2003 à Saint-Herblain, sa société de promotion immobilière, Réalités, emploie aujourd’hui 183 collaborateurs et table sur 170 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, le double de l’an passé.

A son actif : environ 1.300 lots sortis de terre chaque année, des logements étudiants, résidences seniors, résidences de tourisme et quelques opérations mixtes remarquées à La Rochelle, Rennes, Angers ou Nantes. « Ses réalisations sont d’une grande qualité et justesse. Avec le souci de toujours pousser les feux de l’innovation », observe Jean-Luc Charles, directeur de la Samoa, la société chargée d’aménager l’île de Nantes. Historiquement présente dans l’Ouest, l’activité de Réalités se développe désormais vers la région parisienne, grâce à l’ouverture d’une agence en Ile de France en 2016.

« Faire bouger les lignes dans ce pays »

Ce nouveau stade, Yoann Joubert le voit comme un tremplin pour son groupe. « C’est un projet d’excellence. Ça positionne Réalités dans l’avenir », s’enthousiasme ce passionné de sport. « A titre personnel, je ressens beaucoup de fierté, même si je sais que la pente est raide, confie-t-il. J’ai la volonté de faire bouger les lignes dans ce pays. Démontrer que les intérêts du public et du privé ne sont pas forcément opposés. Les mentalités sont en train d’évoluer. »

Fin observateur de la vie économique locale, Yannick Trichard, président de la CCI Nantes Saint-Nazaire, ne tarit pas d’éloges à son sujet. « Son parcours est impressionnant, juge-t-il. C’est quelqu’un d’extrêmement dynamique, pugnace, audacieux. Il fait partie de cette génération capable de réinventer la ville de demain. Ce qu’il est en train de faire avec le stade, c’est tout simplement génial. Je sais qu’il fait des envieux, comme tous ceux qui réussissent. Moi je lui dis chapeau. »