Révolution «naming»: L’Asvel change son nom, son logo et surtout son historique couleur verte

BASKET Tony Parker vient d’annoncer ce mardi que son club s’appellerait désormais LDLC-Asvel, en raison du plus gros contrat de « naming » du basket français. Outre le nom, la couleur et le logo sont totalement nouveaux…

J.L. avec AFP

— 

A partir de cette saison, l'arrière américain DeMarcus Nelson et l'Asvel ne porteront plus le maillot vert historique du club.
A partir de cette saison, l'arrière américain DeMarcus Nelson et l'Asvel ne porteront plus le maillot vert historique du club. — ALAIN JOCARD / AFP
  • L’Asvel se nommera désormais LDLC-Asvel, après avoir officialisé ce mardi un contrat de naming avec le vendeur en ligne lyonnais de produits high-tech.
  • Le club 18 fois champion de France en profite pour changer de logo et de couleur, abandonnant son historique maillot vert.
  • Ce changement a déjà du mal à passer auprès de nombreux supporters.

C’est officiellement la fin de la « Green Team ». Lors d’une conférence de presse, ce mardi à Lyon, l'Asvel a annoncé avoir signé « le plus gros contrat de naming de l’histoire du basket français et de très loin », avec le vendeur en ligne lyonnais de produits high-tech LDLC.com. Selon une source proche du club rhodanien, le montant serait évolutif au fil des dix ans du contrat et représenterait entre 8 % et 9 % du budget de l’équipe (9 millions d’euros cette saison).

Une démarche qui va dans le sens des ambitions européennes du club villeurbannais. « Nous devons intégrer l’Euroligue la saison prochaine. Nous jouerons cette année l’Eurocoupe où 12 clubs sur 24 ont un contrat de naming et la proportion est identique en Euroligue », a précisé Gaëtan Müller, directeur général de l’Asvel qui débutera, à Monaco le 23 septembre, sa saison de… Jeep Elite et non plus de Pro A.

Le groupe des supporters de l’Asvel s’interroge quant à son avenir

« C’est un moment important pour le club, une nouvelle étape pour le rendre plus moderne, a notamment indiqué Tony Parker, président et actionnaire majoritaire de l’Asvel. Nous sommes vraiment contents de nous associer avec la marque LDLC qui a une réussite énorme. » Une étape qui s’accompagne, outre le nouveau nom LDLC-Asvel (après avoir été l’Adecco Asvel de 2001 à 2007), de changements majeurs pour un club sacré à 18 reprises et sur le point de fête son 70e anniversaire l’an prochain.

A savoir la création d’un nouveau logo sous forme d'« éclair » et surtout de nouvelles couleurs noir et blanc (pour le parquet de l’Astroballe aussi), tournant le dos à son historique maillot vert. C’est sur ce point que Tony Parker et sa bande auront visiblement le plus de difficultés à convaincre les supporters, à commencer par le groupe des Green Gones, qui s’interroge quant à son avenir.