Coupe d'Europe: Vers la fin du but qui compte double à l'extérieur?

FOOTBALL Une demande des entraîneurs européens réunis en séminaire...

J.L.

— 

Marcelo aurait dû concéder un penalty lors de la demi-finale retour de Ligue des champions entre le Real Madrid et le Bayern Munich, le 1er mai 2018.
Marcelo aurait dû concéder un penalty lors de la demi-finale retour de Ligue des champions entre le Real Madrid et le Bayern Munich, le 1er mai 2018. — Francisco Seco/AP/SIPA

C’est un vieux combat de José Mourinho désormais partagé par la grande majorité de ses confrères, réunis comme chaque début de saison par l’UEFA (on a compté Tuchel, Ancelotti, Emery, Lopetegui, Allegri, et plein d’autres encore).

Les plus grands entraîneurs de la planète ont demandé à l’instance organisatrice des Coupes d’Europe de revoir la règle du but à l’extérieur, introduite en 1965 pour inciter les équipes à l’extérieur à se découvrir un peu plus à une époque où il était très compliqué de s’imposer hors de ses bases. Une règle qui plus est injuste en cas de prolongation au retour, puisque l’équipe évoluant à l’extérieur dispose alors de 30 minutes supplémentaires avec la possibilité d’inscire un but qui comptera double.

Le collège d’entraîneur a également milité pour une fermeture du mercato unifiée, de préférence avant que le premier championnat ne démarre. « Ils pensent que la règle doit être revue, et c’est ce que nous allons faire », a confirmé Giorgio Marchetti, secrétaire général de l’instance. Mais ce ne sera que pour la saison prochaine, au mieux.