US Open: «En blond, il peut ne pas me reconnaître», la bonne blague de Gasquet avant de se coltiner Djokovic

TENNIS C'est pour ça qu'on l'aime notre Richard... 

N.C.

— 

Richard Gasquet au 2e tour de l'US Open, le 30 août 2018.
Richard Gasquet au 2e tour de l'US Open, le 30 août 2018. — Adam Hunger/AP/SIPA

Aaaaah, Richard. Que ferait-on sans lui ? On enverrait moins de revers dans les bâches en essayant d'imiter le maître alors qu'on n'a pas de talent, déjà, et puis on rigolerait beaucoup moins aussi. Toujours le petit mot pour rire avant d'affronter les cadors du circuit qu'il ne bat jamais, Gasquet a encore été inspiré à propos du 3e tour de l'US Open qui l'attend face à Novak Djokovic, samedi soir.

Une victoire en 13 matchs contre Djoko

«Djokovic, ouais... Je l'ai battu, il y a quoi... C'était en 2007. Il fait peu d'erreurs, il connaît mon jeu et sait exactement où je joue», a-t-il dit dans L'Equipe du jour, avant de lâcher en référence à sa nouvelle couleur de cheveux: «En blond, peut-être que ça va changer! Il peut ne pas me reconnaître.» Magnifique. 

Le Biterrois, 25e joueur mondial, n'a en effet battu le Serbe qu'à une reprise en treize confrontations. Et ce dernier, revenu au plus haut niveau depuis sa victoire à Wimbledon, fait de nouveau très peur. Attention quand même Richard, si ça fonctionne, tu seras obligé de te teindre les cheveux jusqu'à la fin de ta carrière.