Roland-Garros: Guy Forget confirme la mise en place d'un code vestimentaire (et Nadal est pour)

TENNIS L'objectif est que ce soit effectif en même temps que la livraison du nouveau stade, en 2021...

N.C.

— 

Guy Forget et Rafael Nadal lors d'une session d'entraînement à Roland-Garros, le 24 mai 2018.
Guy Forget et Rafael Nadal lors d'une session d'entraînement à Roland-Garros, le 24 mai 2018. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

C’est le débat du moment autour de Roland-Garros, depuis les déclarations de Bernard Giudicelli la semaine dernière à propos de la tenue de Serena Williams lors de l’édition 2018 du tournoi parisien. L’intéressée a désamorcé la polémique en déclarant que « les tournois du Grand Chelem ont le droit de faire ce qu’ils veulent ».

Reste le fond de l’histoire, l’instauration d’un code vestimentaire propre à Roland. Guy Forget, le directeur du tournoi, a confirmé ce mardi dans une interview à L'Equipe qu’il allait bien voir le jour.

« Nous avons énormément investi à Roland-Garros pour que le nouveau stade soit beau, élégant, qu’il y ait un « style Roland-Garros », un tournoi à la française, a expliqué l’ancien capitaine de l’équipe de Coupe Davis. On a fait appel à des agences pour créer un « code couleur » Roland-Garros, comme ça existe à Wimbledon. On souhaite que cet écrin dégage une cohérence. »

La référence au tournoi du Grand Chelem anglais s’arrête là. Pas question de mettre en place un code aussi dur [seul le blanc est toléré]. « On ne souhaite pas du tout devenir des ayatollahs. [Là-bas], même un confetti bleu sur une chaussure ne passerait pas ! On n’est pas du tout dans cette optique », assure Forget, qui indique être à l’origine de cette idée.

« Innover dans un cadre défini »

Concrètement, aucune piste précise n’est encore privilégiée. « On échange et on va échanger avec des designers. Joueurs et fabricants devront innover dans un cadre défini à l’avance, qui privilégiera l’élégance », avance simplement le directeur du tournoi. L’objectif est de mettre en place ce code vestimentaire en même temps que la livraison du nouveau stade, en 2021.

Interrogé à l’US Open sur la question, Rafael Nadal a fait savoir qu’il ne voyait pas le problème. « Chaque tournoi a le droit de faire ce qu’il considère le mieux. Quand vous avez un tournoi comme Wimbledon qui fait ce qu’il veut, vous ne pouvez pas dire à un autre tournoi qu’il doit faire autrement. Pourquoi Roland-Garros ne pourrait pas avoir ses propres règles ? », a déclaré l’Espagnol.