«Que je puisse déranger et être clivant, c'est fort possible...», Tony Chapron se sait attendu en tant que consultant

FOOTBALL La grande première de «l'arbitre tacleur», c'est pour ce soir... 

N.C.

— 

Tony Chapron en vive discussion avec Nabil Dirar lors d'un match de Monaco, le 6 février 2016.
Tony Chapron en vive discussion avec Nabil Dirar lors d'un match de Monaco, le 6 février 2016. — Lionel Cironneau/AP/SIPA

L’annonce a fait pas mal réagir. Tony Chapron, l’arbitre à l’image controversée et dont toute la France a parlé après son coup de pied au Nantais Diego Carlos la saison dernière, a été engagé par Canal+ pour devenir consultant dans l’émission Late Football Club, les vendredis soir. Au matin de sa grande première, il a expliqué dans une interview à L’Equipe les raisons qui l’ont poussé à accepter cette offre. Il se sait très attendu.

Sur le pourquoi Canal, déjà, l’ancien sifflet explique qu’il a appris à apprécier la chaîne au moment du tournage d’Intérieur Sport en fin de saison dernière, dans lequel il est revenu sur l’épisode du tacle. « Je pense qu’ils s’intéressent plus à l’individu qu’au buzz, et c’est ce qui m’a convaincu. Je partageais peut-être déjà une certaine philosophie avec Canal+ », dit-il dans le quotidien sportif.

« Vous me découvrirez peut-être sous un nouveau jour »

En tout cas, il sait que les commentaires qu’il sera amené à faire sur les autres arbitres seront écoutés attentivement. Lui qu’on dit grande gueule et provocateur ne compte pas pour autant changer. « Si les dirigeants de Canal+ avaient voulu quelqu’un de transparent, ils n’auraient pas songé à moi, estime-t-il. Que je puisse déranger et être clivant, c’est fort possible… Mais au moins, j’ai une liberté de pensée et une liberté de ton ! »

Sa réputation ne sera pas un frein. Il compte même en épater plus d’un. « Je ne me laisse pas faire, c’est sûr. Mais je suis loin de l’image qu’on veut me donner. Concernant mon ton, je serai moi-même, vous me découvrirez peut-être sous un nouveau jour ». C’est ce qu’on verra à partir de ce vendredi soir, après la rencontre Lyon-Strasbourg. Dernière chose, ne soyez pas surpris si vous entendez Tony Chapron parler tactique et mercato. Il ne vient pas seulement pour parler arbitrage. C’était même « l’une des conditions » de sa venue.