Coupe du monde 2018: Le président uruguayen invite Griezmann pour le remercier

FOOTBALL Grizou avait revêtu le drapeau uruguayen sur ses épaules lors de la conférence de presse d’après match suite à la demande d’un photographe…

C. Ape. avec AFP

— 

Griezmann face à Torreira en quart de finale de la Coupe du monde
Griezmann face à Torreira en quart de finale de la Coupe du monde — MLADEN ANTONOV / AFP

Antoine Griezmann le dit lui-même, il est fasciné par l’Uruguay. Et visiblement, le petit pays d’Amérique latine lui rend bien. Le président Tabare Vazquez a invité mardi l’attaquant français à lui rendre visite pour le remercier d’avoir arboré le drapeau uruguayen lors de la conférence de

 

presse donnée à l’issue de la finale de la Coupe du monde, dimanche à Moscou.

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron, publiée mardi sur le site internet de la présidence uruguayenne, Tabare Vazquez a transmis ses « félicitations » à son homologue, au peuple français, aux joueurs et aux entraîneurs de l’équipe championne du monde qui a éliminé l'Uruguay en quart de finale (2-0).

Remerciement

Tabare Vazquez en a profité pour inviter Antoine Griezmann à lui rendre visite lors d’un passage en Uruguay afin de le « remercier ». « Je ne vous remercierai jamais assez pour le geste que vous avez fait envers l’Uruguay lorsque vous avez arboré le drapeau de notre pays lors de la conférence de presse que vous avez donnée aux médias internationaux à Moscou » dimanche, à l’issue de la finale remportée face à la Croatie, a déclaré Tabare Vazquez à l’attention du Français.

Antoine Griezmann avait revêtu le drapeau uruguayen sur ses épaules lors de la conférence de presse d’après match suite à la demande d’un photographe. Il l’avait ensuite conservé tout du long.

>> A lire aussi : Ami proche de Godin, bagarreur, buveur de maté... Griezmann, fasciné par l'Uruguay

>> A lire aussi : «Je voulais leur montrer du respect», pourquoi Griezmann n’a pas célébré son but contre l’Uruguay