NBA: Drake chambre (encore) les adversaires des Raptors, cette fois on a frôlé la baston

BASKET Kendrick Perkins, le pivot remplaçant de Cleveland, ne s'est pas laissé faire... 

N.C.

— 

Le rappeur Drake est un grand fan des Toronto Raptors, en NBA.
Le rappeur Drake est un grand fan des Toronto Raptors, en NBA. — Frank Gunn/AP/SIPA

Ça devait se finir comme ça. Grand fan des Toronto Raptors, dont il ne rate pas un match, le rappeur Drake est du genre volubile sur le bord du terrain. Les adversaires en prennent plein les oreilles, et forcément ça finit par énerver. Mardi, lors du match 1 de la demi-finale de Conférence Est de NBA entre Toronto et Cleveland (victoire des Cavs 113-112 après prolongation), Drake a bien failli s’en prendre une par Kendrick Perkins, le pivot remplaçant des Cavs.

Que s’est-il dit entre les deux hommes ? ESPN donne la réponse sur son site, mercredi. En fait, Perkins était en train de chambrer Serge Ibaka, ailier des Raptors et ancien coéquipier à OKC. Drake a entendu et s’en est mêlé. « Je lui disais qu’on allait gagner le match, et Drake a commencé à mal me parler. Donc j’ai répondu, je lui ai dit de poser son cul et de regarder le match », a expliqué Perkins.

« J’ai juste dit que j’étais fan des ourlets sur son pantacourt », a répondu le rappeur, visiblement très en forme en ce moment. La semaine dernière, il s’était embrouillé avec John Wall, le meneur des Wizards de Washington, à qui il avait promis un joli sweep. Les Raptors l’avaient emporté 4-2 finalement…