HBC Nantes-Skjern: «On est prêts à mourir pour aller au Final Four à Cologne», confie Dumoulin

HANDBALL Le « H » joue, pour la première fois de son histoire, un quart de finale aller de la Ligue des champions, ce dimanche, à la Trocardière… Passage obligé avant le carré final…

David Phelippeau
— 
Cyril Dumoulin, le gardien du HBC Nantes.
Cyril Dumoulin, le gardien du HBC Nantes. — S.Artu / HBCN
  • Nantes joue son quart de finale aller de la Ligue des champions contre les Danois de Skjern ce dimanche, à 19 heures, à la Trocardière.
  • Le match retour aura lieu au Danemark la semaine prochaine.
  • Le HBC Nantes n’est finalement qu’à 120 minutes du Final Four de Cologne.

A 120 minutes d’un rendez-vous inespéré. Ce dimanche, à 19 heures, à la Trocardière, le HBC Nantes va se frotter aux Danois de Skjern, lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions. Un duel totalement inattendu à ce stade de la compétition. « Il y a beaucoup de surprises cette année en Ligue des champions, reconnaît le coach nantais Thierry Anti. Nous, on a été la surprise sur la première phase [Nantes a fini 3e en poule haute derrière le Vardar et Barcelone]. Puis, Montpellier [tombeur de Barcelone] et Skjern sont les surprises de la deuxième phase. »

Qui auraient pu imaginer en effet que les Danois allaient sortir les Hongrois de Veszprem en 8e de finale ? Personne.

Nantes, favori ou non ?

Nantes, qui vit sa deuxième campagne de Ligue des champions, est-il pour autant favori dans cette double confrontation ? « Il n’y a pas de favori, coupe tout de go Thierry Anti. Les deux équipes sont les invités surprises. Je ne vois pas pourquoi on serait plus favori que Skjern. J‘aimerais l’être car ça signifierait qu’on est meilleurs qu’eux, mais, selon moi, c’est du 50-50. » Le gardien de but Cyril Dumoulin, quant à lui, avoue « peut-être un léger statut de favori » pour sa formation.

Le Final Four déjà dans les têtes…

Même s’il reste deux matchs à bien négocier, le Final Four de Cologne, fin mai, qui réunit les quatre meilleures équipes d’Europe, est inévitablement dans les têtes. « On y pense et c’est peut-être justement une erreur, concède Dumoulin. Le Final Four, il n’y a pas mieux. N’importe quel joueur serait prêt à trimer pendant des années pour y aller. On a l’opportunité d’y aller… »

Thierry Anti : « On va croquer à fond cette chance qui nous est donnée. Il faut tout faire pour y aller. » Et à entendre Dumoulin, le HBCN ne veut avoir aucun regret : « On est prêts à mourir pour aller à Cologne ! »

>> A lire aussi : Handball: Pour Costantini, le HBC Nantes est à l'abri d'une remontada et est à un niveau «inattendu»

>> A lire aussi : HBC Nantes: «On ne pensait pas afficher un tel niveau...», avoue Pelletier sur le parcours du «H» en Ligue des champions