HBC Nantes: La Fédé rejette l'appel du «H», les 10 minutes contre Nîmes doivent être rejouées

HAND Et ces dix minutes de Coupe de France pourraient avoir lieu, vendredi, à la Trocardière... si évidemment le HBCN ne déclare pas forfait...

David Phelippeau

— 

Gurbindo et Tournat face au PSG (archives).
Gurbindo et Tournat face au PSG (archives). — ISA HARSIN/SIPA

Maintenant, que vont décider les dirigeants du HBC Nantes ? Mardi, le jury d’appel de la Fédération Française de handball a décidé de rejeter la requête du HBC Nantes qui demandait à rejouer l’intégralité de la rencontre de Coupe de France  HBCN-Nîmes. Il a aussi maintenu la décision notifiée par la Commission des réclamations et litiges en première instance à savoir : rejouer vendredi prochain à la Trocardière les 10 minutes et 19 secondes de la rencontre du vendredi 30 mars dernier…

>> A lire aussi : Hand: Les 10 minutes de Nantes-Nîmes rejouées le 30 mars, le président du HBCN en colère

Pour rappel, ce soir-là, les Nantais l’avaient emporté sur le fil (27-26), mais à l’issue de la rencontre, les Gardois avaient posé une réserve technique.
Pourquoi ? Parce que les Nantais avaient un joueur de trop sur le terrain lors de l’action qui leur avait permis d’égaliser à 23-23. Le pivot du HBCN Romaric Guillo, sorti pour reprendre de la résine, était revenu sur le terrain sans remarquer que son partenaire Dragan Pechmalbec - qui avait marqué sur cette action - avait pris sa place. Les arbitres et le délégué ne s’en étaient pas rendu compte non plus… A l’inverse des Nîmois furibonds sur le banc de touche.

Forfait du HBCN ?

Dans un communiqué, publié sur le site du club mardi, le HBC Nantes a exprimé son souhait de s’accorder « un temps de réflexion quant aux suites à donner à ce dossier ». Le club dispose de trois solutions : faire appel devant le CNOSF (mais le temps est compté avant vendredi), accepter la décision de la Fédération de rejouer les dix minutes vendredi ou déclarer forfait (compte tenu du calendrier démentiel des Nantais).