Coupe Davis: «Cette épreuve devrait être intouchable», le plaidoyer de Noah avant de retrouver Nadal et l'Espagne

TENNIS Les Bleus, vainqueurs 3-1 en Italie grâce à un énorme Lucas Pouille, affronteront l’Espagne à la maison en demi-finales…

J.L.

— 

David Ferrer a donné le poitn décisif à l'Espagne face à l'Allemagne au bout de suspense.
David Ferrer a donné le poitn décisif à l'Espagne face à l'Allemagne au bout de suspense. — JOSE JORDAN / AFP

« On est des passionnés de cette épreuve avec laquelle on a grandi. Je sais pas si on va la sauver, mais nous, on a fait ce qu’on a pu ». Plus d’accord qu’avec Noah, tu meurs. France-Espagne à la fin septembre, quelque part chez sur un court en dur et rapide bien comme il faut. Si jamais les Bleus devaient perdre, il y aurait des week-ends plus tristes pour enterrer une épreuve centenaire.

Alors que la Coupe Davis telle qu’on la connaît est sur le point de disparaître, si la réforme pondue par la Fédération internationale venait à passer l’été prochain, c’est comme si les joueurs s’étaient mis d’accord pour un feu d’artifice. A Gênes, Lucas Pouille a fait taire Fognini et les bruyants supporters Italiens après un week-end presque trop maîtrisé sans les glorieux mousquetaires. A Valence, dans des arènes bondées, David Ferrer a délivré son pays au 5e match et après 5h de jeu, devant un Nadal dans un état second sur le banc de touche. Le numéro 1 mondial n’avait plus participé à un match de Coupe Davis depuis 2016, et il sera peut-être en train de soigner un genou ou un poignet à l’automne, mais les attitudes des uns et des autres disent des choses, quand même. On parle d’une compétition à part.

« Certains dirigeants sont là depuis peu et ne connaissent peut-être pas leur histoire, a renchéri le capitaine des Bleus. Aujourd’hui c’est la Coupe Davis, demain ce sera certains tournois du Grand Chelems et puis on jouera tous les tournois en Asie… La Coupe Davis, c’est autre chose. Il y a presque une dimension sociale. Cette épreuve devrait être intouchable pour ceux qui aiment vraiment le tennis ». Elle le sera trois jours de plus en demi-finales. Profitons de l’attente, ce sera peut-être la dernière fois.