Envahissement de terrain: Le Losc porte plainte pour violences aggravées, dégradations de biens et menaces de mort

FOOTBALL Le club nordiste veut se montrer inflexible avec les personnes qui ont envahi le terrain samedi soir à l'issue du match contre Montpellier...

Francois Launay

— 

Des supporters du LOSC ont envahbi la pelouse à l'issue du match contre Montpellier
Des supporters du LOSC ont envahbi la pelouse à l'issue du match contre Montpellier — F.Lo Presti /AFP

Le match judiciaire a commencé. Après l’envahissement de terrain provoqué samedi par certains de ses supporters, le LOSC a décidé de réagir sur le plan pénal. Le club vient ainsi de déposer plainte pour violences aggravées, dégradations de biens et menaces de mort. Une action qui fait suite à l’ouverture d’une enquête judiciaire par le parquet de Lille dimanche suite aux événements qui se sont produits samedi soir au stade Pierre Mauroy.

>> A lire aussi : VIDEO. Envahissement de terrain, joueurs tapés par leurs propres supporters... C'était le chaos à Lille

De la simple amende à la peine de prison

L’enquête a été confiée à la sûreté urbaine de Lille. L’éventail des sanctions pour les fautifs identifiés est assez large. Il va de la simple amende à la peine de prison (avec ou sans sursis) en passant par l’interdiction de stade.