Nice: Ils veulent remplacer les verres entre collègues par le sport en afterwork

CROSSFIT Un Niçois organise l’activité physique dès la sortie du bureau…

Mathilde Frénois

— 

Pour 12 euros la séance d’une heure, Veltra Sport permet de faire du crossfit en afterwork.
Pour 12 euros la séance d’une heure, Veltra Sport permet de faire du crossfit en afterwork. — Veltra Sport

Les before et after-works, synonymes de soirées dans un bar ? Le Niçois Esteban Bruno et son équipe tentent de changer cette habitude bien ancrée. Avec leur start-up et la plateforme Veltra Sport, ils développent des sorties après le bureau consacrées aux activités physiques.

« Avec mon associé Mathieu, on travaillait dans le même magasin. À part aller boire un verre avec des collègues, on ne nous proposait pas grand-chose d’autre », se souvient-il. Expatriés à Munich, ils ont lancé une plateforme et proposé des séances de cross-fit à des groupes de douze personnes. « Ça se passe uniquement avant et après le travail, » pointe Esteban Bruno. Pour 12 euros la séance d’une heure, Veltra met à disposition un coach pour un « training personnel ».

À Nice, Cannes et Monaco

Lancée avec une cinquantaine d’utilisateurs réguliers à Munich, la start-up est en passe de s’implanter sur la Côte d’Azur. « C’est une question de semaines, assure son cofondateur. On coopère avec TimeNJoy, (l’application niçoise d’organisation de sorties) pour se développer. » Et ainsi faire adopter aux Niçois, Cannois, Monégasques et bientôt Marseillais l’activité physique après une journée de travail.

>> A lire aussi : Nice: Ils créent l'application TimeNJoy, le Tinder des soirées

Le Niçois Esteban Bruno travaille en collaboration avec la ville de Munich. Sa start-up et la mairie allemande sont également en train de développer des sessions de crossfit entre réfugiés.