Le Stade Rennais va vraiment devoir se trouver un attaquant

FOOTBALL Les Rouge et Noir ont été balayés par Marseille samedi après-midi (0-3)...

Camille Allain

— 

Efficace face à Toulouse, Adrien Hunou a manqué la finition samedi lors de la défaite du Stade Rennais face à Marseille.
Efficace face à Toulouse, Adrien Hunou a manqué la finition samedi lors de la défaite du Stade Rennais face à Marseille. — Damien Meyer / AFP
  • Les Rennais ont été sèchement battus à domicile par Marseille (0-3).
  • S'ils ont eu des occasions, les Rouge et Noir les ont toutes gâchées.
  • Sorti blessé Khazri ne peut pas tout faire sur le front de l’attaque.

Deuxième fessée de la semaine. Giflé face à Paris le dimanche précédent, le Stade Rennais s’est lourdement incliné samedi face à Marseille (0-3). Incapables de marquer, les Rouge et Noir ont affiché leurs carences offensives au grand jour.

« On a manqué d’efficacité »

Dépassés dans tous les secteurs du jeu, les Rouge et Noir ont pourtant eu plusieurs belles opportunités de marquer (13 tirs), sans en conclure une seule. « En première mi-temps, on s’est créé l’occasion la plus nette et malheureusement on ne la met pas. On a manqué d’efficacité », reconnaissait Sabri Lamouchi après le match. En réussite mercredi face à Toulouse, Adrien Hunou a été maladroit. « Il doit être plus tueur », avait d’ailleurs prévenu son entraîneur après le doublé du jeune ailier.

Jusqu’ici, Wahbi Khazri faisait le job. Auteur de six buts en douze matches, le Tunisien masquait les difficultés offensives du Stade Rennais. Blessé très tôt samedi face à Marseille (0-3), le joueur prêté par Sunderland a vu son équipe se faire concasser par un OM très joueur. Propulsé avant-centre, le milieu de terrain apporterait sans doute plus s’il jouait en soutien de l’attaquant. « Je suis content de jouer peu importe où on me met. Je ne prends pas la tête », assurait le Tunisien après la victoire face à Toulouse.

Zeffane et Amalfitano en solutions offensives

Dans une mauvaise passe en championnat (trois défaites et un nul), Rennes comptait beaucoup sur le revenant Ismaïla Sarr mais le Sénégalais n’a pas encore les jambes. Quant au remplaçant Thomas Brandon, entré à la place de Khazri, blessé, il a fait ce qu’il a pu. Firmin Mubélé blessé, il ne restait plus guère de solutions offensives à Sabri Lamouchi. Alors que Germain était remplacé par Nije côté marseillais, Rennes envoyait Zeffane et Amalfitano pour tenter de recoller au score.

Malgré un effectif pro de plus de 30 joueurs, les Bretons n’avaient pas d’autre solution. Alors que le mercato s’achève le 31 janvier, le club va devoir s’activer pour s’offrir un véritable attaquant. Avant cela, il faudra prendre des points à Lille mercredi.