Amiens-FC Nantes: Merci Tata, merci Sala! La réussite nantaise deviendrait presque gênante

FOOTBALL Le FC Nantes, pourtant trimbalé par Amiens en seconde période et très pauvre sur le plan offensif, s'est imposé (0-1) dans le temps additionnel grâce à Sala de la tête...

David Phelippeau

— 

La joie des Nantais après le but de Sala.
La joie des Nantais après le but de Sala. — FRANCOIS LO PRESTI / AFP
  • Encore très moyens techniquement et en grosses difficultés en deuxième période, les Canaris se sont pourtant imposés 0-1 sur le fil grâce à Sala.
  • Le FC Nantes conforte encore davantage sa 5e place de la Ligue 1 et peut partir en vacances l'esprit léger.

Une der de l’année 2017 un peu à l’image de la première partie de la saison. Mercredi soir, les Canaris ont encore eu une réussite insolente à Amiens et se sont imposés (0-1) grâce à un but inscrit de la tête sur le fil par Emiliano Sala. Nantes finit l’année avec 33 points et conforte encore plus sa très belle (ou flatteuse) cinquième place.

>> A lire aussi : FC Nantes-Amiens: «Je n'ai pas les caractéristiques recherchées pour la L1», reconnaît Charrier

Un déchet technique toujours et encore, mais un but à la fin ! On se répète quasiment toutes les semaines, mais Nantes bafouille son jeu. Hier soir, la prestation des hommes de Claudio Ranieri n’a pas été du tout conforme à ce qu’on est en droit d’attendre d’une formation qui squatte le Top 5 de l’élite. Ce souci de justesse technique est criant dans les vingt-cinq derniers mètres… Nantes souffre toujours du même mal, mais ça n’a finalement pas trop d’incidence sur les résultats des Nantais tant ils sont efficaces. En effet, dans le temps additionnel (90e +2), alors qu’on se dirigeait vers un triste 0-0, Rongier a trouvé sur un super centre la tête victorieuse de Sala. Pour la dixième fois cette saison, les Canaris ont ainsi réussi à s’imposer par un but d’écart…

>> A lire aussi : FC Nantes-Angers: Le FCN gagne (encore) petit, mais peut (toujours) voir grand

Un dernier rempart retrouvé. Il était quelque peu contesté depuis plusieurs semaines. La raison ? Tatarusanu, le gardien du FCN, n’était plus aussi décisif… Hier soir, face à de remuants attaquants amiénois (Kakuta et Gakpé notamment), le Roumain a retrouvé sa sérénité et sorti des parades salvatrices. Notamment en début de deuxième période. A la 52e, l’ancien Nantais Gakpé a bien failli ouvrir le score d’une magnifique demi-volée, mais Tatarusanu a dévié du bout des gants le ballon… Cinq minutes plus tard, rebelote. Le portier s’est étendu de tout son long sur un tir de Kakuta. A deux minutes de la fin, le Roumain a carrément sorti le grand jeu sur un tir à 25 mètres de Monconduit… avant que Gakpé pourtant seul à cinq mètres ne tire au-dessus. Le FCN lui doit beaucoup sur cette rencontre.

>> A lire aussi : FC Nantes: Sigthorsson attendu «en février sur les terrains», selon son manager

Nantes conforte sa cinquième place avec 33 points ! Et ça, c’est très fort. Les Canaris peuvent partir l’esprit libre en vacances (reprise de l’entraînement le mercredi 27 décembre). A la trêve, Nantes est cinquième de L1 avec six points d’avance sur le sixième, Nice, accroché à Lille (1-1). Un classement impensable après un début de saison complètement raté (deux défaites inaugurales d’affilée). De quoi donner des idées aux Nantais pour la suite ?

>> A lire aussi : VIDEO. FC Nantes: Le défenseur nantais Léo Dubois a choisi l'Olympique Lyonnais