Bruno Genesio, ici lors du match de Ligue Europa le 28 septembre contre l'Atalanta Bergame.
Bruno Genesio, ici lors du match de Ligue Europa le 28 septembre contre l'Atalanta Bergame. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

FOOTBALL

Lyon: Bruno Génésio, en colère, «ne comprend pas comment on peut avoir un tel comportement»

Lyon a été écrasé à Montpellier en huitième de finale de Coupe de la ligue (4-1). L’entraîneur Bruno Génésio qui avait beaucoup fait tourner a été sanctionné…

Laminé à Montpellier en huitième de finale de Coupe de la ligue ( 4-1), Lyon a connu son premier gros couac de la saison. « Plus que de la déception, il y a beaucoup de colère, évoque l’entraîneur Bruno Génésio. Je ne comprends pas comment on peut avoir un tel comportement quand on est professionnels. »

L’OL avait pourtant marqué le premier, dès la dixième minute de jeu par Myziane Maolida. Avant de prendre la foudre sous l’impulsion du toujours jeune Souleymane Camara, 34 ans. « Notre début de match ne nous laissait pas penser à ça. Jusqu’au but. Et au bout de 2 minutes de jeu on a oublié les fondamentaux : défendre, répondre présent dans les duels, être agressif. On a été sanctionné. On ne peut rien espérer dans le football, quel que soit le niveau de compétition, quand on affiche un tel état d’esprit. »

« C’est un échec et des mauvais choix de ma part »

Bruno Génésio avait beaucoup fait tourner. Mathieu Gorgelin, Mapou YangaMbiwa, Jordan Ferri, Myziane Maolida… Ils étaient nombreux les habituels remplaçants, lancés dans le grand bain pour ce huitième de finale de Coupe de la Ligue. Beaucoup de rotations qui ont plombé le rendement de l’équipe. « Force est de constater que ma composition d’équipe a été un échec. Le score et le contenu du match nous sanctionne. C’est un échec et des mauvais choix de ma part. quand on est ambitieux et qu’on veut jouer à fond toutes les compétitions, on a besoin d’avoir un groupe étoffé et non pas dix ou onze joueurs. »

>> A lire aussi : Coaching de Genesio, énième retour de Grenier... Pourquoi la Coupe de la Ligue peut être utile à l'OL

Pape Cheikh Diop, acheté dix millions d’euros cet été au Celta Vigo, en a profité pour fouler la pelouse d’un club pro français. Une première sans éclat, devant la défense, avant son remplacement à l’heure de jeu. Mariano Diaz et Nabil Fekir n’étaient, pour leur part, même pas dans le groupe…