Ligue 1: Le LOSC se cherche un nouveau coach pour janvier

FOOTBALL La cellule technqiue provisoire, actuellement en place, doit normalement terminer sa mission le 20 décembre...

Francois Launay

— 

Fernando Da Cruz, l'un des entraîneurs du LOSC/ AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
Fernando Da Cruz, l'un des entraîneurs du LOSC/ AFP PHOTO / PASCAL GUYOT — AFP

On savait que la mission n’était pas censée durer longtemps. Mais on ignorait que son terme était déjà fixée. Nommée le 23 novembre dernier suite au limogeage de Marcelo Bielsa, la cellule technique provisoire, actuellement aux commandes du Losc, n’entraînera plus l’effectif après le dernier match de l’année civile contre Nice prévu le 20 décembre au stade Pierre Mauroy.

>> A lire aussi : LOSC: Quand le traducteur de Marcelo Bielsa règle ses comptes sur Twitter

« La mission est prévue jusqu’au 20 décembre. Les choses ont été claires dès le départ. Il n’y a rien à redire là-dessus. La mission n’est pas liée aux résultats mais à une tâche qu’on doit faire d’ici la trêve. Aujourd’hui, on pense à d’abord à prendre le maximum de points d’ici là », a confirmé Fernando Da Cruz, l’entraîneur du LOSC.

Un nouveau technicien après Noël ?

Même en réalisant un parcours sans faute d’ici la trêve, la cellule ne devrait pas prolonger le plaisir en 2018. Un nouveau technicien pourrait être choisi à Noël. Actuellement, si Fernando Da Cruz a bien le diplôme (DEPF) indispensable pour entraîner en Ligue 1, Joao Sacramento ne l’a pas. Or, c’est bien le Portugais qui entraîne réellement le Losc depuis le 23 novembre en composant l’équipe et en donnant les consignes depuis le bord du terrain.

>> A lire aussi : Ligue 1: Sacramento a crevé l'écran du LOSC

Une amende de 25 000 euros par match à partir de janvier

Plutôt laxiste par le passé, la Ligue a décidé de se montrer ferme désormais avec les textes. Une tolérance d’un mois est accordée quand un coach est limogé. Ce sera justement, à trois jours près, la durée aux commandes de la cellule technique provisoire. Mais passé ce délai, il faudra un entraîneur qui entraîne vraiment muni du fameux diplôme.

Sinon, Lille devra débourser 25.000 euros à chaque match soit 475.000 euros d’ici la fin de saison (19 matchs de janvier à mai). Vu que le LOSC ne roule pas sur l’or, le club devrait donc recruter un technicien diplômé même pour une mission n’excédant pas six mois. A moins que les choses n’évoluent encore une fois dans un club qui a déjà beaucoup changé d’avis cette saison.