Coupe de France: «Tout Séné est sous le charme à l’idée de rencontrer Mickaël Landreau»

FOOTBALL L'entraîneur du FC Lorient compte beaucoup d'admirateurs dans le Morbihan...

Jeremy Goujon

— 

Le staff du Séné FC va avoir du mal à faire un selfie avec Mickaël Landreau, s'il s'y prend comme le Monsieur à gauche.
Le staff du Séné FC va avoir du mal à faire un selfie avec Mickaël Landreau, s'il s'y prend comme le Monsieur à gauche. — L. Venance / AFP
  • Petit Poucet breton de l’épreuve, le Séné FC (Régional 3) « reçoit » samedi à Vannes le FC Lorient, qui évolue six divisions au-dessus.
  • Des Merlus coachés depuis cette saison par Mickaël Landreau, lequel fait l’unanimité au sein du club amateur morbihannais.

Alors que les Bleus connaîtront ce vendredi leurs adversaires lors de la phase de poules du Mondial 2018, il est un tirage au sort qui a déjà fait des heureux du côté du Séné FC (Morbihan). En l’occurrence, celui du 8e tour de la Coupe de France, effectué le 14 novembre.

« Ils en sont tous fans »

Petit Poucet breton de la compétition, Séné (Régional 3) y avait hérité d’un « voisin » nommé FC Lorient (Ligue 2), « le club phare du département », comme le souligne le co-président sinagot Philippe Kerlidou. Au-delà de la satisfaction d’affronter les Merlus dans leur ensemble, samedi, au stade de la Rabine à Vannes (18 heures), il y a également le plaisir de croiser, en particulier, la route de l’entraîneur du FCL.

« Je viens de le voir [jeudi], et je lui ai dit ceci : “Tout Séné est sous le charme à l’idée de rencontrer Mickaël Landreau, ils sont tous fans de vous”, résume ainsi Philippe Kerlidou. C’est vraiment un bonheur, car c’est quelqu’un d’emblématique au niveau du football national et international. Il véhicule des valeurs dans lesquelles tout le monde se reconnaît, donc on ne peut que se dire qu’on a fait le bon tirage (sic). »

Confiants pour le retour en L1

Parmi les admirateurs de l’ancien gardien du FC Nantes, figure notamment le coach-adjoint Christian Daniello. Ce supporter des Canaris appréciait déjà, de facto, le Landreau joueur, mais aussi celui devenu consultant TV. « Ses analyses étaient justes, estime le technicien morbihannais. C’est une référence, et il fait partie des gens que j’aime bien, oui. Je lui souhaite maintenant le meilleur en tant qu’entraîneur. »

>> A lire aussi: De quelle réussite pourrait s'inspirer l'entraîneur néophyte du FC Lorient, Mickaël Landreau?

Justement, que penser jusqu’à présent du Mickaël Landreau coach, lui dont la « belle équipe » est actuellement 6e en championnat, à deux points du barragiste pour la (re)montée en Ligue 1 ? « Il débute vraiment dans la cour des grands [après un passage au Paris FC], et il faudra peut-être encore un peu de temps pour que ça prenne forme, juge Christian Daniello. Contre Brest [4-2, le 18 novembre], ils ont sorti un gros match, mais face à Nîmes [1-2, mardi], ce fut moins bien. Je pense qu’ils seront quand même dans les trois premiers en fin de saison. »

Sortir par la petite porte… ou pas

Philippe Kerlidou, qui, lui, a « toujours eu un faible pour le FC Lorient », partage cet avis. « Landreau est conscient des difficultés, mais sur la durée, je suis certain qu’il réussira. Il faut croire en lui, c’est l’homme de la situation à Lorient. » En attendant, et comme l’a rappelé l’entraîneur principal de Séné, Nicolas Scourzic, dans une vidéo postée par Le Télégramme, « on joue forcément un match pour essayer de le gagner ».

Autrement dit, le Petit Poucet entend faire fi des six divisions d’écart qui le séparent de son rival. « Pourquoi ne pas créer l’exploit, lance Philippe Kerlidou. C’est le challenge qui s’offre à nous, et qu’on propose à Mickaël Landreau. » Pas sûr que le compétiteur ligérien, triple vainqueur de la Coupe de France (en 1999, 2000 et 2011) accepte d’entrer, négativement cette fois, dans l’histoire de l’épreuve…