FC Lorient: «La philosophie de jeu de Mickaël Landreau va être très nantaise»

FOOTBALL L'ancien gardien du FCN a été nommé coach principal du club morbihannais...

Jeremy Goujon

— 

Mickaël Landreau, ici avec le président lorientais Loïc Féry, va étrenner ses galons d'entraîneur.
Mickaël Landreau, ici avec le président lorientais Loïc Féry, va étrenner ses galons d'entraîneur. — B. Perrel / FC Lorient
  • Engagé pour quatre ans, Mickaël Landreau succède à Bernard Casoni sur le banc de touche lorientais.
  • L'occasion d'interroger son pote Nicolas Savinaud et le manager Pierre Dréossi, côtoyé au Paris FC...

Bernard Casoni n’est plus l’entraîneur du FC Lorient. Ayant échoué à maintenir le club morbihannais en Ligue 1, le technicien cannois a été remplacé mardi par un certain Mickaël Landreau. L’ancien gardien du FC Nantes et du PSG (38 ans), recordman du nombre de matchs disputés dans l’élite (618), s’est engagé pour les quatre prochaines saisons en faveur des Merlus, dont une avec option.

« Un homme de défi »

« Le FC Lorient est un club connu et reconnu dans le milieu du football français. C’est un magnifique challenge qui m’attend. J’espère relever ce défi avec succès », a déclaré Landreau sur le site du FCL. Si le désormais ex-consultant de Canal+ « possède une très grande expérience du football de haut niveau », comme l’a souligné le président Loïc Féry, il est en revanche novice dans le domaine du coaching, bien qu’il fût l’adjoint de Réginald Ray au Paris FC (National) en 2016-2017.

>> A lire aussi: VIDEO. «Féry démission!», les supporters lorientais réclament le départ du président

« Je savais qu’il avait envie de se lancer, il était motivé depuis la fin de sa carrière [en 2014], réagit son ancien coéquipier et ami Nicolas Savinaud auprès de 20 Minutes. Je pense qu’il a hâte d’y être et de mettre en pratique toutes les choses auxquelles il croit. Il y a quelque chose à reconstruire, même si tout n’est pas détruit à Lorient. C’est un club aux bases saines, qui va essayer de remonter rapidement. C’est un challenge intéressant pour Mickaël, qui a toujours été un homme de défi. On est bien évidemment à fond derrière lui. »

Remember la Jonelière

À l’instar de Savinaud, Pierre Dréossi n’est pas tombé de sa chaise à l’annonce de la nomination de Landreau. « Aujourd’hui, Mickaël est prêt pour entraîner », assure ainsi le manager général du Paris FC, qui a, par conséquent, assisté de près aux débuts du Ligérien sur un banc de touche.

« Il est encore très difficile de définir le Landreau entraîneur, estime cependant Dréossi. Il n’était qu’adjoint, pas à temps plein chez nous. Il a vraiment été très respectueux du travail, de la volonté et de la philosophie de jeu mis en place par le coach. Mais quand on discute avec lui, on voit les contours de sa propre philosophie. Elle va être très nantaise. Celle, en tout cas, des années qu’il a connues [1993-2006]. »

Quand Féry parle d’adoubement

Voyant sans doute des similitudes entre le FCN de la grande époque et l’identité de jeu lorientaise, à laquelle il s’est dit « très attaché », Loïc Féry a été séduit sur toute la ligne. « C’est également un programme de travail que nous avons adoubé », révèle de ce fait le boss du FCL.

>> A lire aussi: Le soir où Mickaël Landreau est entré dans la tête de Ronaldinho

Alors que son staff sera présenté dans les prochains jours, une mission délicate attend maintenant Mickaël Landreau. « Un club qui descend est toujours en difficulté, il faut le savoir, explique Pierre Dréossi. De plus, Mickaël sera dans un championnat [la Ligue 2] qu’il ne connaît pas. Mais il va s’adapter, comme il l’a très bien fait chez nous en National. »