Ligue 1: Marcelo Bielsa conteste les conditions de la résiliation de son contrat avec le LOSC

LIGUE 1 L’entraîneur argentin a annoncé ce lundi qu’il avait saisi la Commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP)…

20 Minutes avec AFP

— 

Marcelo Bielsa, l'ex entraîneur du club de foot de Lille.
Marcelo Bielsa, l'ex entraîneur du club de foot de Lille. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Marcelo Bielsa « a saisi le 24 novembre la Commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP) pour faire constater la résiliation de son contrat d’entraîneur » de Lille « aux torts exclusifs » du club, a annoncé l’entraîneur argentin dans un communiqué transmis ce lundi soir à l’AFP.

>> A lire aussi : Pourquoi le Losc a viré Bielsa

Ce communiqué, daté de lundi, a été envoyé à l’AFP par le conseil d'« El Loco », l’avocat Carlo Brusa. L’entraîneur argentin y précise avoir « chargé des professionnels pour la sauvegarde et la défense de ses intérêts », « n’ayant pas de capacité ni de formation juridique ».

Suspendu momentanément

Le LOSC avait annoncé mercredi sa décision de « suspendre momentanément Marcelo Bielsa de sa fonction d’entraîneur dans le cadre d’une procédure engagée par le club », à la suite d’une défaite cinglante chez le voisin Amiens (3-0).

Selon le quotidien spécialisé L’Equipe, le club entendait engager contre le méticuleux entraîneur argentin, passé par Marseille ou l’Athletic Bilbao, une procédure de licenciement pour faute grave, ce qui lui éviterait de payer d’importantes indemnités de licenciement. Un entretien préalable devait avoir lieu au plus tôt mardi, écrivait le quotidien jeudi.

La nouvelle direction, arrivée au début de l’année civile et qui a injecté plus de 60 millions d’euros sur le marché des transferts cet été, avait nommé jeudi un staff provisoire pour présider aux destinées du club après le départ de Marcelo Bielsa. Elle n’a pas réussi à enrayer la spirale négative du club qui visait le Top 5 mais est actuellement avant-dernier de Ligue 1 après une défaite 3-0 à Montpellier samedi.