Italie: Une semaine après la débâcle, le président de la Fédération Carlo Tavecchio démissionne

FOOTBALL On ne peut pas vraiment dire que ce soit une surprise...

N.C.

— 

Carlo Tavecchio, le président de la Fédération italienne de football, le 15 novembre 2017.
Carlo Tavecchio, le président de la Fédération italienne de football, le 15 novembre 2017. — Angelo Carconi/AP/SIPA

C'était attendu. Une semaine après l'élimination de l'Italie en barrage d'accès à la Coupe du monde - l'une des plus grandes désillusions de l'histoire du football italien -, le président de la Fédération (FIGC), Carlo Tavecchio, a démissionné lundi lors d'un conseil fédéral.

>> A lire aussi: «Il faut refonder le monde du foot»... Après le choc, le ministre italien des Sports appelle à une révolution

«Il nous a fait part de sa démission», a déclaré Damiano Tommasi, président du syndicat italien des joueurs (AIC) en quittant le siège de la fédération à Rome. Cette décision, qui intervient après le limogeage du sélectionneur Giampiero Ventura, n'est pas une surprise. Beaucoup de voix s'étaient élevées en Italie ces derniers jours pour demander son départ, à commencer par celles du ministre des Sports Lucca Lotti et du président du Comité olympique Giovanni Malago.