Maison close: Le PSG ferme les portes du vestiaire pour éviter les fuites dans la presse

FOOTBALL Antero Henrique joue les plombiers de service au PSG...

Aymeric Le Gall

— 

Sympa les nouvelles tenues des videurs de boîtes de nuit à Paris.
Sympa les nouvelles tenues des videurs de boîtes de nuit à Paris. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Pour rentrer dans le vestiaire du PSG cette saison, il faudra désormais montrer patte blanche. L'Equipe nous apprend jeudi que le trio Al-Khelaïfi-Maxwell-Henrique vient de décider d’en restreindre à l’accès, n’autorisant plus que le staff technique et médical, ainsi que les personnes travaillant directement autour de l’équipe (intendants, coordinateurs sportifs) à y pénétrer. Les différents attachés de presse, les journalistes et photographes du club sont quant à eux persona non grata dans le Saint des saints.

Fini les fuites

Cette décision, prise lors du stage estival à Miami, a probablement été impulsée par Maxwell qui, ayant connu le vestiaire en tant que joueur, trouvait qu’il y avait trop de monde autorisé à l’intérieur à l’époque, notamment les cameramen du club. Surtout, ce qui emmerdait les dirigeants du PSG, c’était les trop nombreuses fuites dans la presse.

La saison passée, Unai Emery et son staff trouvaient que beaucoup trop de choses censées être confidentielles se retrouvaient très rapidement dans la presse. En verrouillant l’accès aux vestiaires, les dirigeants du PSG espèrent ainsi limiter les trous taupes. Le nouveau mot d’ordre c’est « ce qui se passe dans le vestiaire reste dans le vestiaire. »