Adopte un Lion: Les Néo-Zélandais proposent un logement aux supporters britanniques et irlandais

RUGBY J’irai dormir chez vous…

Johan Tabau

— 

Des supporters des British and Irish Lions.
Des supporters des British and Irish Lions. — Michael Klein/Newspix //REX/SIPA

Pour leur tournée estivale en Nouvelle-Zélande, l'équipe de rugby des Lions britanniques et irlandais  ,va affronter durant une quinzaine de jours des équipes locales et les All Blacks. Cette escouade composée de joueurs anglais, gallois, écossais et irlandais est souvent suivie par beaucoup de supporters qui font fi de leurs rivalités historiques pour fêter l'ovalie.

>> A lire aussi : Pour l'entraîneur toulousain Ugo Mola, «l’argent rend fou, particulièrement au rugby»

Cette fois-ci, nos voisins d'outre-Manche sont peut-être trop nombreux... Au point d'avoir saturé la plupart des chambres des hôtels de l'île. Ne restent que des possibilité sur la plateforme Airbnb, mais les prix flambent et atteignent pafois les 1 200 dollars NZ (777 euros) pour une nuit à Wellington, la capitale. Pour remédier à cette problématique, un fan de rugby a peaufiné une brillante idée.

Barbecue, bières et canapé

Une page Facebook: Adopt a Lions fan. Un succès fou. Le principe est simple. Les Néo-Zélandais proposent une chambre, un canapé, un matelas aux supporters britanniques et irlandais. Tout cela pour la modique somme de... zéro dollar ! «J'espère vraiment que des amitiés vont naître, le rugby véhicule d'ailleurs bien cela»,  explique au Guardian Adam Gilshnan.

Les futurs hôtes proposent même des barbecues, des fêtes et carrément d'aller chercher leurs amis à l'aéroport si besoin en est ! Une véritable vague Bisounours a frappé plus d'une centaine de Néo-Zélandais.

Ce qui a eu pour don de beauoup toucher les fans britanniques et irlandais : «Nous sommes submergés par autant de gentillesse de la part de ces extraordinaires kiwis». BFF.