Saut à skis: l'Autriche s'envoie en l'air

SAUT A SKI La prestigieuse épreuve sourit à Schlierenzauer et Morgensten...

— 

Le Suisse Andreas Kuettel pendant le tournoi des Quatre tremplins à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), le 31 décember 2007. 
Le Suisse Andreas Kuettel pendant le tournoi des Quatre tremplins à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), le 31 décember 2007.  — REUTERS/Kai Pfaffenbach

La tournée des Quatre Tremplins, c’est le Graal du saut à skis. L’épreuve, qui se déroule tous les ans autour du 1er janvier, ne donne pas lieu à une médaille, mais son vainqueur reste à jamais dans les mémoires des fans. Au Panthéon de ces hommes volants, l’Allemand Sven Hannavald, le seul sauteur à avoir réussi — en 2001-2002 — le grand chelem et à s’être imposé la même année sur les quatre tremplins allemands (Oberstdorf et Garmisch) et autrichiens (Innsbruck et Bischofshofen).

Cette année, pour la 55e édition, l'Autrichien Thomas Morgenstern, dit «Morgi», semblait bien parti pour remporter l’épreuve, sinon égaler Hannavald. A 21 ans, le leader du championnat du monde s’est offert la première manche dimanche à Oberstdorf. Mais dans la seconde, mardi, «Morgi» a fini 6e et c’est son compatriote, le jeune prodige de 17 ans Gregor Schlierenzauer qui a raflé la mise. Sa victoire à Garmisch lui offre la première place provisoire du concours. Suite et fin vendredi et samedi«Morgi», 21 ans, s'est contenté de la 6e place.