Fabrice Amedeo, 11e du Vendée Globe
Fabrice Amedeo, 11e du Vendée Globe — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

VOILE

Vendée Globe: Amedeo s'en prend au discours «condescendant» de Jean Le Cam

Onzième du Vendée Globe 2016-17, Fabrice Amedeo n’a pas apprécié une des vacations de Jean Le Cam…

Fabrice Amedeo n’a pas pu s’en empêcher. Alors qu’il vient tout juste de retrouver la terre ferme, du haut de sa onzième place sur le dernier  Vendée Globe, le skipper de Newrest-Matmut a découvert avec stupéfaction l’une des vacations de Jean Le Cam pendant la course. Le problème ? Il serait un poil condescendant envers les derniers de la course selon Amedeo, qui ne s’est pas privé d’écrire une lettre ouverte en réaction.

« Tu t’es égaré, Jean »

« Je tombe sur le compte rendu de l’une de tes dernières vacations de la course. Celle où tu dis qu’il y avait deux immenses champions devant toi et que derrière toi, c’était "du grand n’importe quoi", "je dirais même que l’on frôle le ridicule". Ma déception est à la hauteur de l’admiration que je te voue depuis toutes ces années », commence Le Parisien.

« Tu t’es égaré Jean. La magie du Vendée Globe est justement de permettre à des marins aux profils variés de venir affronter l’Everest de la course au large, de se dépasser et de partager la magie du large et de leur aventure avec les terriens. Je suis arrivé loin derrière toi mais j’ai souffert comme toi et me suis dépassé comme jamais. […] Et si les marins "ridicules" que nous sommes n’avaient pas été là, tu aurais donc terminé dernier du Vendée Globe. » Ouch. Ça fait mal.