Racing 92: Dan Carter prévient qu'il ne sera «pas toujours parfait» (et qu'il veut gagner des titres)

RUGBY Le meilleur joueur du monde a débarqué à Paris ce vendredi...

N.C. avec AFP

— 

Le Néo-Zélandais Dan Carter, le 30 octobre 2015 à Londres.
Le Néo-Zélandais Dan Carter, le 30 octobre 2015 à Londres. — GABRIEL BOUYS / AFP

L'opération séduction a commencé. Dan Carter, tout juste arrivé à Paris, a tenu sa première conférence en tant que joueur du Racing 92, vendredi. Le message de l'ouvreur star des All Blacks est clair: Il est venu car il partage avec le club francilien «la même vision, celle de gagner des titres».

«Il y a déjà des joueurs de grande qualité. J'ai joué pour les Crusaders et les All Blacks, qui ont gagné de nombreux titres. Et je voulais une équipe avec la même vision que moi, celle de gagner des titres», a déclaré Carter, qui vient de remporter sa deuxième Coupe du monde (après 2011) et a été élu meilleur joueur du monde pour la troisième fois à l'issue de la compétition.

Carter (33 ans, 112 sélections), détenteur du record de points inscrits en matchs internationaux (1598) et qui s'est engagé pour trois saisons, a aussi choisi de rejoindre un club français plutôt que de jouer en Angleterre ou au Japon pour retrouver la France après une première expérience à Perpignan en 2008-2009.

>> A lire aussi: Bain de foule, serrage de mains et barbecue, Dan Carter est arrivé à Paris

«C'est très différent d'il y a six ans, où j'étais seulement venu pour six mois. J'avais toujours su que ce serait une aventure courte. Et c'est une des raisons pour lesquelles je suis revenu: (à Perpignan), j'ai réalisé combien la France était un pays incroyable et je voulais y revenir plus longuement», a ainsi souligné Carter, dont la saison en Catalogne s'était arrêtée quelques matches seulement après son arrivée en raison d'une grave blessure à un genou. Le joueur le mieux payé du Top 14 a par ailleurs expliqué ne pas avoir plus de pression pour réussir au Racing 92 qu'auparavant dans sa carrière. 

«Ma priorité ne sera pas d'abord de gagner des matchs mais de m'intégrer»

«J'ai toujours eu de la pression et j'aime ça. Si je me prépare comme il faut, je pense pouvoir la gérer. Et je ne serai pas toujours parfait, je vais rater des tirs au but par exemple (rires). On ne peut jamais être parfait. Je sais qu'il y a une pression supplémentaire mais c'est comme ça. Il y a beaucoup de joueurs talentueux au Racing 92 et c'est toujours difficile d'arriver en cours de saison. Mais c'est comme ça. Ma priorité ne sera pas d'abord de gagner des matchs mais de m'intégrer», a poursuivi Carter.

Il sera présenté au public de Colombes samedi à l'occasion du match contre Toulouse en Top 14 et s'entraînera pour la première fois avec ses nouveaux coéquipiers mardi.