XV de France : Guy Novès le promet, «je ne viens pas comme Zorro»

RUGBY Le nouveau manager de l'équipe de France a pris la parole...

A.M.

— 

Guy Novès, nouveau sélectionneur du XV de France, le 13 novembre 2015, à Marcoussis.
Guy Novès, nouveau sélectionneur du XV de France, le 13 novembre 2015, à Marcoussis. — FRANCK FIFE / AFP

Il était venu en priorité pour présenter son staff. Mais la première conférence de presse de Guy Novès, successeur de Philippe Saint-André, a évidemment concerné des sujets beaucoup plus vastes. L’essence de sa méthode ? « Je n’arrive pas comme Zorro ou avec une baguette magique. Nous donnerons notre meilleur, c’est le SMIC du comportement. Je veux donner envie aux gosses de prendre un ballon et d’aller jouer au rugby après avoir vu un match de l’équipe de France. Le rôle d’un joueur de l’équipe de France n’est pas tant de prendre du plaisir que d’en donner », prévient l’ancien patron du Stade Toulousain.

 

Prendre du plaisir, c’est vrai que ce n’était plus franchement le concept depuis quelque temps en équipe de France. Pourtant, Guy Novès a trouvé certaines choses à garder de l’ère PSA. Mais vraiment. « Pendant 4 ans, j’ai trouvé que la conquête était au rendez-vous. Sauf sur le dernier match, mais il était particulier. Il y a eu des choses très positives sur lesquelles je vais m’appuyer. Et il y a aussi eu du négatif, tout le monde l’a vu mais nous ne partirons pas de zéro ».

Quant au cas de son futur capitaine, Novès n'a rien voulu lâcher, d'autant que Thierry Dusautoir est resté flou sur son avenir. « Les choses sont claires là-dessus: si quelqu'un sait ce que nous allons faire avec Thierry Dusautoir, ce sera lui. Nous (avec ses adjoints) ne l'avons toujours pas rencontré car il a repris la compétition (avec Toulouse après la Coupe du monde, NDLR) et ce n'est pas l'urgence du moment», a déclaré Novès.