Le rugby français va créer une cellule technique pour « donner les moyens au XV de France d’être plus compétitif »

RUGBY Avec pour objectif de remettre l’équipe de France au milieu…

B.V.

— 

Le capitaine du XV de France Thierry Dusautoir plaque l'ailier de la Nouvelle-Zélande Julian Savea lors du quart de finale de Coupe du monde de rugby à Cardiff (pays de Galles), le 17 octobre 2015.
Le capitaine du XV de France Thierry Dusautoir plaque l'ailier de la Nouvelle-Zélande Julian Savea lors du quart de finale de Coupe du monde de rugby à Cardiff (pays de Galles), le 17 octobre 2015. — Christophe Ena/AP/SIPA

Voilà, nous sommes donc prêts à battre enfin les All-Blacks. Après l’échec cuisant lors de la Coupe du monde, le rugby français s’est assis autour d’une table jeudi dans un bureau fédéral exceptionnel convoqué par Pierre Camou, président de la fédération. Après une journée entière d’échanges dans « un débat libre et contradictoire », toutes les parties (fédération d’un côté, ligue de l’autre) ont convenu de la création, selon un communiqué, d’une « cellule technique qui aura pour mission d’étudier les mesures à prendre pour donner au XV de France les moyens d’être plus compétitif ».

Et on n’en saura pas beaucoup plus, à part que cette fameuse cellule sera créée « sous quinzaine ». Pas de réponse encore sur des possibles contrats fédéraux, l’éventuelle existence de provinces ou quoi qu’est-ce, pour l’instant, on n’en est qu’aux fondements. « Le Bureau Fédéral a réaffirmé l’objectif commun de mettre le XV de France au centre de l’organisation du rugby français et la volonté d’améliorer la qualité du dialogue entre les institutions. »