Coupe du monde de rugby: Les Bleus fliqués par l'organisation

XV DE FRANCE Comme les autres sélections, l'équipe de France doit surveiller ses faits et gestes...

Romain Baheux
— 
Philippe Saint-André sur son téléphone en mars 2012.
Philippe Saint-André sur son téléphone en mars 2012. — FRANCK FIFE / AFP

De notre envoyé spécial à Croydon (Angleterre),

Le trésorier de la Fédération va vivre un Mondial éprouvant. Comme les dix-neuf autres sélections présentes à la Coupe du monde, les Bleus ont signé un règlement très pointu. Un pas de travers et l’on risque une amende comprise entre 5.000 et 100.000 livres, soit de 6.800 à 136.000 euros. Petit manuel à destination des joueurs pour éviter de rogner les primes de match.

Venez ! « 20 Minutes » vous attend sur WhatsApp pendant tout le Mondial

Attention aux réseaux sociaux

Doucement sur les selfies à deux balles pour montrer l'ordinateur tout neuf ou vanter les mérites d’un déodorant sur Facebook. Chaque joueur a interdiction formelle de faire la publicité de marques non-partenaires de la Coupe du monde de rugby sur les réseaux sociaux.

VIDEO. Coupe du monde de rugby : Regardez l’ovation réservée aux Bleus à leur arrivée à l’entraînement

« C’est compliqué. Il faut faire attention à ce que l’on dit, pas mettre tel ou tel hashtag, explique le centre Mathieu Bastareaud. On sait que l’on doit faire attention avec les sponsors. Pour être sûr, je préfère passer par Lionel [Rossigneux, le responsable presse du XV de France]. » On ralentit donc la cadence sur Twitter, d’autant que le groupe s’est aussi fixé comme règle de ne pas diffuser d’images des lieux de vie privés comme les chambres et la salle à manger.

Le bon élève : Fulgence Ouedrago, qui prend une photo du bus. Sécurité.

Here we are !! pic.twitter.com/FQt4tgoCrY
— Fulgence Ouedraogo (@FufuOuedraogo) September 12, 2015

Attention à ce que l’on porte

La bourde a été évitée sur Internet ? Ça serait dommage de la commettre devant les caméras. Le règlement du World Rugby, qui a conclu pour 65 millions d’euros de partenariat sur l’édition 2015 avec des entreprises comme Mastercard, Coca-Cola ou Heineken, concerne également les sorties officielles. Les Bleus sont ainsi fortement incités à surveiller jusqu’à l’allure de leur casque audio, pour éviter de se transformer en spot publicaire ambulant et faire à leur insu de «l'ambush marketing» (marketing dissimulé dans la langue de Philippe Saint-André).

Le bon élève : Scott Spedding, qui cadre bien les costards de tout le monde (attention au portable Fulgence).

C’est Parti !! ✈ pic.twitter.com/qpY2JcqaPw
— Scott Spedding (@Scott_Spedding) September 12, 2015

Attention aux portables

Le texto à madame attendra. Le règlement anticorruption, également appliqué dans d’autres sports, impose aux membres du XV de France de rendre leur portable cinquante minutes avant le coup d’envoi de leur match, afin d’éviter de communiquer avec l'extérieur et s'exposer à d'ultimes tentatives d'achat de la rencontre. 

« On les éteint, on les pose dans un bac et on les récupère ensuite », résume Bastareaud. Ça impose un peu d’organisation puisque certains écoutent, comme beaucoup de monde, de la musique depuis leur téléphone. S’ils veulent se chauffer sur Cheerleader avant d'affronter l'Italie samedi, ce sera via des appareils non-connectés.



Le bon élève : Frédéric Michalak, qui trouve que toutes ces mesures « ne sont pas dramatiques ». La sagesse de l’ancien.


Bravo Frédéric/LIONEL BONAVENTURE-AFP