Paris-Roubaix: La plainte de la SNCF «légitime» dans l'affaire du passage à niveau

CYCLISME L'oganisateur de la cours promet que l'incident ne se reproduira plus...

J.L. avec AFP

— 

Des coureurs du Paris-Roubaix stoppés à un passage à niveaux le 12 avril 2015 à Wallers
Des coureurs du Paris-Roubaix stoppés à un passage à niveaux le 12 avril 2015 à Wallers — LIONEL BONAVENTURE AFP

L'organisateur de Paris-Roubaix (ASO) a qualifié de «légitime» la réaction de la SNCF qui a vivement protesté lundi contre le franchissement d'une voie ferrée par une cinquantaine de coureurs malgré le feu rouge signalant le passage d'un train pendant la course.

«La SNCF est dans son rôle, sa réaction est légitime», a déclaré Christian Prudhomme, directeur du Tour de France et de Paris-Roubaix, après le dépôt d'une plainte contre X de la part de la société ferroviaire. «Le règlement des compétitions cyclistes est très clair: la traversée d'un passage à niveau fermé est interdite. Il y a une mauvaise réaction de certains coureurs. Ils sont complètement dans leur course, ce que l'on peut comprendre, mais ce n'est pas une explication suffisante. Il en va de leur propre sécurité», a estimé Christian Prudhomme.

«Nous allons nous employer à sensibiliser davantage les coureurs à ce sujet», a annoncé le directeur du Tour en rappelant que, sur les lieux, «on le voit sur les images, il y a trois policiers et un garde républicain mais plusieurs coureurs n'obtempèrent pas au geste du garde républicain». «Comme le dit le secrétaire d'Etat aux Transports (Alain Vidalies), la sécurité n'est pas une option», a insisté Christian Prudhomme qui a promis: «On fera tout pour que cela ne se reproduise pas.»